Football - Le LS, champion de la confiance aux jeunes
Publié

FootballLe LS, champion de la confiance aux jeunes

Près de 20% du temps de jeu de l’équipe vaudoise est assuré par des joueurs de moins de 21 ans. Aucune équipe n’accorde plus de place aux jeunes en Suisse.

par
Thibaud Oberli
Les trois joueurs qui laissent éclater leur joie sur cette photo ont moins de 22 ans.

Les trois joueurs qui laissent éclater leur joie sur cette photo ont moins de 22 ans.

Eric Lafargue

Roulez jeunesse! Cette expression pourrait être la devise du FC Lausanne-Sport, en tout cas si l’on en croit la dernière étude de l’Observatoire du football de Neuchâtel. Cette semaine, les experts de l’institut, rattaché au Centre international d’études du Sport de l’Université de Neuchâtel ont questionné la proportion de temps de jeu accordée aux jeunes dans différentes équipes sur tous les continents.

En se penchant sur les statistiques suisses, on observe que les disparités sont énormes. Le Lausanne-Sport est, selon cette étude, le champion en termes de place accordée aux jeunes. Sur les 27 matches disputés jusqu’à la publication du rapport, près d’un quart du temps de jeu possible était assuré par des joueurs de moins de 21 ans. C’est le FC Lugano qui ferme la marche, avec 2,5% du temps de jeu assuré par ce type de joueurs.

Plusieurs athlètes concernés sont ou étaient à la limite de dépasser l’âge retenu dans cette étude. Dans l’échantillon, plusieurs sont prêtés au club vaudois: on peut citer les Niçois Evann Guessand et Lucas Da Cunha (Armel Zohouri et Trazié Thomas ayant été moins utilisés). Le Suisse Gabriel Bares, le Portugais Pedro Brazão et le Japonais Toichi Suzuki ont aussi participé à faire de leur club celui qui accorde le plus confiance aux jeunes. Sans oublier que Giorgio Contini dispose aussi d’un banc particulièrement jeune.

Le podium est complété par le FC Zurich et le FC Sion, qui utilisent leurs jeunes respectivement à hauteur de 15,3% et 14,7% du temps. C’est pourtant le 4e de ce classement, le FC St-Gall, qui dispose de l’effectif le plus jeune de la ligue (23,7 ans). L’effectif lausannois est à peine plus âgé (24,1 ans).

Lugano mise sur l’expérience

À l’autre bout de ce classement, on retrouve le FC Lugano et l’effectif le plus vieux du championnat (27,4 ans). Avec dans ses titulaires presque aucun joueur de cette catégorie d’âge, difficile de faire pire. Parmi ceux-ci, on retrouve Christopher Lungoyi, qui s’est engagé avec la Juventus, avant d’être prêté encore quelque temps à son ancienne équipe. Les autres joueurs éligibles (Kévin Monzialo, Lucky Onyebuchi, Tommaso Centinario) n’ont grappillé ensemble qu’une heure de jeu de jeu depuis le début de la saison.

Le classement du CIES pour la Suisse.

Le classement du CIES pour la Suisse.

CIES Football Observatory

Et en Europe?

Au sein du «Big-5», c’est sans surprise le Borussia Dortmund qui domine de la tête et des épaules, misant sur les jeunes presque un tiers du temps (28,5%). Le club de la Ruhr a d’ailleurs fait du développement des jeunes talents son modèle économique. L’OGC Nice (24,3%) et l’AS Monaco (24,1%) complètent le podium.

À travers le monde, certains clubs affichent des scores indécents, comme le FK Metta, club de Riga en Lettonie (88,1%, 19,9 ans de moyenne d’âge) ou encore le Dacia Buiucani en Moldavie (57,6%, 22,3 ans de moyenne d’âge).

Plusieurs grands clubs apparaissent dans ce classement comme n’ayant jamais ou presque utilisé de joueurs de moins de 21 ans cette année. On peut citer entre autres Tottenham, l’Inter Milan, la Lazio et le FC Séville.

Votre opinion