Football - Le LS dominé par meilleur que lui
Publié

FootballLe LS dominé par meilleur que lui

Samedi soir, un doublé de Youan a permis à Saint-Gall de s’imposer logiquement (1-2) à la Tuilière où les Vaudois n’ont su répondre que trop tardivement par Ouattara.

par
André Boschetti
(Lausanne)
Michael Kempter (St.Gallen) face à Zeki Amdouni (Lausanne). La pluie n’a pas facilité la tâche aux acteurs de cette rencontre.

Michael Kempter (St.Gallen) face à Zeki Amdouni (Lausanne). La pluie n’a pas facilité la tâche aux acteurs de cette rencontre.

freshfocus

Pour sa deuxième saison en Super League, le Lausanne-Sport a, cette fois, raté son entrée en matière. Une défaite logique concédée face un séduisant FC Saint-Gall qui aurait même dû s’imposer plus nettement au vu de sa domination et du nombre élevé d'occasions qu’il s’est ménagé face à des Vaudois décevants.

Alors que le public lausannois - qui découvrait pour la première fois son nouveau stade de la Tuilière - s’attendait à applaudir un LS conquérant et dominateur, c’est tout le contraire qui s’est produit samedi soir. D’emblée pressés très haut par des Saint-Gallois agressifs, les Vaudois ont d’entrée éprouvé énormément de peine à tout simplement sortir le ballon pour ébaucher une offensive digne de ce nom.

C’est pourtant eux qui se sont ménagé la première occasion de la rencontre. Mais Suzuki, très bien servi par Kukuruzovic suite à un excellent travail préparatoire de N’Guessan, voyait sa frappe au premier poteau déviée par Zigi (6e).

Une alerte qui n’échaudait en rien la volonté des Saint-Gallois de prendre l’initiative. Et si Youan devait attendre les arrêts de jeu d’une première période largement dominée pour offrir l’avantage à son équipe, ce n’était que justice. Avec un peu plus de réussite, Görtler (9e), Besio (22e) ou Görtler encore (34e) auraient pu concrétiser bien avant la nette supériorité des visiteurs.

Aucune réaction après la pause

Malheureusement pour un public lausannois pourtant bien disposé et prêt à s’enflammer, la réaction espérée après la pause n’est pas arrivée. Bien au contraire. En sept petites minutes seulement, Duah et Schubert, qui venaient d’entrer en jeu pour les discrets Besio et Babic,, ont eu entre leurs pieds trois occasions nettes de doubler l’avantage saint-gallois. Puis, après qu’Amdouni eut raté sa déviation de la tête sur un bon centre de Mahou, le même Schubert a vu sa frappe déviée qui prenait la direction des buts de Diaw être contrée in extremis par un Lausannois (57e).

Voir un petit quart d’heure plus tard l’intenable Youan doubler la mise en deux temps n’a donc été que le juste reflet de la supériorité saint-galloise. Pour enfin assister à cette réaction vaudoise trop longtemps attendue, il aura fallu patienter jusqu’au dernier quart d’heure de jeu et une superbe volée de Puertas que Zigi a regardé avec soulagement frôler son poteau gauche. Une petite révolte qui a tout de même permis au LS de réduire la marque grâce à Ouattara (87e). Trop tard toutefois pour espérer mieux que cette défaite plus courte au tableau d’affichage que sur le contenu de la rencontre.

Lausanne – St-Gall 1-2 (0-1)

Tuilière. 4632 spectateurs. Arbitre: M. Schnyder.

Buts: 45e (+1) Youan 0-1, 71e Youan 0-2, 87e Ouattara 1-2.

LS: Diaw; Zohouri, Jenz, Nanizayamo, Suzuki; Puertas, Kukuruzovic (73e Barès); N’Guessan (65e Thomas); Mahou (73e Ouattara), Amdouni, Coyle (65e Koyalipou).

St-Gall: Zigi; Lüchinger, Stergiou, Fazliji, Kempter; Diakité; Görtler, Ruiz (77e Stillhart), Youan; Babic (46e Duah), Besio (46e Schubert).

Avertissements: 5e Lüchinger, 7e N’Guessan, 26e Youan, 60e Zohouri.

Notes: LS sans Geissmann, Turkes (blessés), Monteiro, Brown ni Tsoungui (non convoqués). St-Gall sans Kräuchi ni Nuhu (blessés).

Votre opinion