Football - Le LS est averti, Kaly Sène marche sur les traces d’Arthur Cabral
Publié

FootballLe LS est averti, Kaly Sène marche sur les traces d’Arthur Cabral

Avec quatre buts marqués et deux passes décisives en trois matches joués avec GC, l’attaquant sénégalais pourrait faire très mal aux Vaudois dimanche (14h15 à la Tuilière).

par
André Boschetti
Lors du dernier match avant la pause internationale, Kaly Sène avait réussi un doublé et deux passes décisives contre le FC Saint-Gall du gardien Lawrence Zigi.

Lors du dernier match avant la pause internationale, Kaly Sène avait réussi un doublé et deux passes décisives contre le FC Saint-Gall du gardien Lawrence Zigi.

FRESHFOCUS

Pour retrouver une victoire qui le fuit depuis plus de cinq mois, le Lausanne-Sport devra probablement proposer sa meilleure performance collective de la saison pour l’emporter, dimanche (14h15), face à Grasshopper. Et se méfier de Kaly Sène, la nouvelle coqueluche des supporters zurichois.

Depuis son arrivée - en prêt avec option de transfert définitif - du FC Bâle le 31 août dernier, le jeune Sénégalais de 20 ans affole les statistiques. En trois matches et 212 minutes de jeu seulement, il a marqué à quatre reprises et offert deux passes décisives. «C’est le genre d’attaquant rapide et très habile en contre qui nous faisait encore défaut, se réjouit Giorgio Contini. Pour être sincère, on a longtemps cherché avant de sauter sur l’occasion, lorsque Bâle a subitement décidé de le céder le dernier jour du mercato.»

Nominé au Golden Boy 2020

Mais comment le FC Bâle a-t-il pu se débarrasser d’un tel joueur? Pour mémoire, Kaly Sène avait débarqué au Parc St. Jacques durant l’été 2020 dans le cadre d’un échange avec la Juventus. Son prometteur défenseur Albion Hajdari (18 ans) avait pris le chemin de Turin, pendant que Sène faisait le chemin inverse. Avec la Juve, le Sénégalais avait disputé les deux derniers championnats de Primavera - le plus haut niveau junior en Italie -, où il avait suffisamment brillé pour être sélectionné parmi les candidats au Golden Boy 2020 (meilleur espoir de moins de 20 ans). Au même titre, par exemple, que Haaland, le vainqueur, Camavinga (Rennes et désormais Real Madrid), Kukusevski (Juventus) ou Davies (Bayern).

«Ce que j’apprécie le plus chez Sène, c’est son envie d’apprendre, de progresser et, surtout, de se mettre au service de l’équipe»

Giorgio Contini, entraîneur de GC

Malheureusement pour lui, Kaly Sène n’a jamais justifié les espoirs placés en lui sur les bords du Rhin. Après six premiers mois sans la moindre apparition en 1re équipe, l’attaquant est prêté à l’Omonia Nicosie en janvier dernier. Où il ne marque qu’un but en dix matches. De retour au FCB, son temps de jeu se résume à une apparition furtive en fin de rencontre à la Tuilière en Super League, et à trois autres en qualifications pour la Conference League.

Alors qu’à Bâle, Sène était uniquement considéré comme un ailier, un poste où la concurrence est très relevée chez le leader, Giorgio Contini lui offre la possibilité de montrer qu’il est un vrai attaquant de pointe. «Kaly peut, selon moi, évoluer aux deux postes avec beaucoup de succès, explique le technicien zurichois. Sa polyvalence est une belle qualité. Mais comme nous évoluons désormais en 3-5-2, sans véritables ailiers, il occupe à merveille l’une des deux places d’attaquant. Ce que j’apprécie toutefois le plus chez lui, c’est son envie d’apprendre, de progresser et, surtout, de se mettre constamment au service de l’équipe.»

Confirmation attendue

Des progrès impressionnants qui doivent faire regretter aux dirigeants bâlois de ne pas avoir suffisamment cru dans le potentiel de Sène. Un attaquant qui doit certes encore confirmer ses débuts tonitruants, mais qui n’aurait certainement pas fait mauvaise figure au côté dArthur Cabral. Il aurait même pu être le digne successeur du Brésilien si celui-ci devait quitter la Suisse en janvier déjà.

Votre opinion