Football: Le LS gagne son deuxième derby lémanique de la saison

Publié

FootballLe LS gagne son deuxième derby lémanique de la saison

Supérieur à Servette, le néo-promu s’est imposé grâce à un doublé de Puertas et à une réussite de Guessand. Les Genevois n’ont que limité les dégâts par Kyei.

par
André Boschetti
La joie des Lausannois contraste avec la détresse des Grenat.

La joie des Lausannois contraste avec la détresse des Grenat.

freshfocus

Le derby lémanique est une affaire presque exclusivement lausannoise cette saison. Après avoir emporté, à la Pontaise, la première manche en ouverture de championnat, puis partagé l’enjeu à la Praille, il y a deux semaines, le Lausanne-Sport s’est à nouveau montré supérieur à Servette, samedi, dans le congélateur qu’était la Tuilière.

Une première victoire de l’année tout à fait logique que le LS a construite dès les premières minutes de jeu. Nullement perturbé par une série de cinq matches sans le moindre succès depuis la reprise, il a d’emblée montré la bonne attitude. Comme lors de leur match inaugural de cette saison face au même adversaire, les Vaudois ont d’entrée mis sous pression la défense genevoise. Sans succès dans un premier temps puisque c’étaient les Servettiens qui parvenaient à se ménager la première occasion. Mais la frappe au premier poteau de Stevanovic ne surprenait pas Diaw (4e).

Guère échaudé par cette petite frayeur, le LS repartait aussitôt à l’assaut des buts adverses. Et trouvait très vite la récompense espérée grâce à Guessand. Le Français abusait joliment de Rouiller avant de battre imparablement Frick (7e). Servette n’avait même pas le temps de reprendre ses esprits que les Lausannois doublaient la mise sur une magnifique action collective que Puertas concluait sur une excellent centre en retrait de Flo, très actif sur son côté gauche (10e).

Le LS n’a pas paniqué

Intenables, les Lausannois ne relâchaient pas leur étreinte et passaient même tout près de tripler la mise sur un tir de Boranijasevic (18e) puis sur un nouveau centre de Flo que Guessand ne réussissait pas à dévier (24e).

Et Servette? Dépassés par l'agressivité lausannoise, les Grenat ont mis plus d’une demi-heure pour sortir de leur torpeur. Ils menaçaient alors par deux fois Diaw par Kyei puis Rouiller (32e). Trop peu pour mériter mieux que ces deux longueurs de retard à la pause.

Alors que l’on s’attendait à une révolte servettienne, c’était le LS qui manquait l’occasion de clore les débats juste après le thé mais Frick s’interposait avec brio (48e).

Le LS imaginait peut-être avoir le derby en mains mais une petite erreur de position de Nanizayamo était aussitôt exploitée par Cognat qui s’infiltrait dans la surface lausannoise avant de déposer sur le pied de Kyei un ballon que le Français ne pouvait pas rater (53e).

Une réduction inespérée du score qui aurait même pu conduire à une égalisation immédiate si Cognat et Cespedes avaient eu un peu plus de réussite (55e).

Le mérite du LS a été ensuite de ne pas paniquer et de refuser de subir la domination adverse. Une attitude conquérante qui était récompensée une dizaine de minutes plus tard lorsque l'insaisissable Mahou servait Puertas à huit mètres de Frick. Lucide, le meilleur joueur de ce derby crucifiait le gardien servettien d’une puissante frappe. De quoi mettre le LS à l’abri d’un retour de Genevois assommés par cette troisième réussite lausannoise.

Lausanne-Sport - Servette 3-1 (2-0)

Tuilière. Huis clos.

Arbitre: M. Tschudi.

Buts: 7e Guessand 1-0, 10e Puertas 2-0, 53e Kyei 2-1, 69e Puertas 3-1.

LS: Diaw; Loosli, Jenz, Nanizayamo; Boranijasevic, Barès (75e Da Cunha), Kukuruzovic, Flo; Puertas; Guessand (85e Lukembila), Mahou (89e Thomas).

Servette: Frick; Sauthier, Rouiller, Séverin (75e Mendy), Clichy; Cespedes (85e Holcbecher); Stevanovic, Valls (46e Imeri), Cognat, Schalk (68e Alves); Kyei (75e Kone).

Avertissements: 41e Loosli, 56e Kukuruzovic, 72e Cespedes.

Notes: LS sans Monteiro, Zekhnini, Bolingi, Turkes, Zohouri, Geissmann ni Brazao (blessés). Servette sans Antunes, Diallo, Fofana, Sasso ni Henchoz (blessés).

Ton opinion