Publié

FootballLe LS marche sur les traces de son été 2016

Avec sept points en trois journées, Lausanne-Sport réalise un début de saison digne des meilleurs promus de l’histoire de Super League. Gros plan sur les nouveaux venus qui ont le mieux démarré.

par
Brice Cheneval
Les Lausannois ont parfaitement entamé leur saison 2019-20.

Les Lausannois ont parfaitement entamé leur saison 2019-20.

KEYSTONE

FC Sion 2006-07: 21 points après 10 journées

Vainqueurs de la Coupe de Suisse la saison précédente, les Valaisans retrouvent la première division pour la première fois depuis 2002. Et de quelle manière! Avec six victoires, trois nuls et une seule défaite après dix rencontres, ils figurent en quatrième position, à deux points du leader. Puis la surprise s’est transformée en certitude. Sion boucle le championnat à la troisième place avec 60 points. Un total qui, à ce jour, reste le plus conséquent pour un promu de Super League depuis sa création, en 2003.

FC Zurich 1958-59: 19 points après 10 journées

Relégué en deuxième division en 1957, le FC Zurich remonte dans la foulée en Ligue nationale A. Sous l’égide du mythique Karl Rappan, précurseur du catenaccio avec la Suisse, l’équipe débute par une courte victoire contre Bellinzone (3-2) avant de se faire gifler sur la pelouse de Young Boys (2-6). Elle prend ensuite son envol en enchaînant trois victoires de rang face à Grasshopper (5-1), Urania Genève (5-1) et La Chaux-de-Fonds (4-2). Peu habitué aux matches nuls (seulement deux cette saison-là), Zurich terminera troisième du championnat avec 14 victoires et 10 défaites, à 8 points du champion YB.

FC Lucerne 1979-80: 18 points après 10 journées

Baffé d’entrée par Grasshopper (0-5), Lucerne réagit juste derrière contre Chiasso (2-0). Le bilan après dix matches, quasiment à l’équilibre à tous les niveaux, est globalement satisfaisant: 6 succès, 4 revers, 15 buts pour, 16 contre. Surtout, à la faveur d’une période faste entre la mi-novembre et la mi-avril (6 victoires, 3 nuls), le club s’installe dans le haut de tableau. Quatrième du championnat à l’arrivée, il s’invite au second tour avec les candidats au titre. Un niveau beaucoup trop élevé pour lui: 1 nul, 9 défaites, 4 petits buts inscrits et 38 (!) concédés.

FC Zurich 2017-18: 17 points après 10 journées

De retour dans l’élite un an après l’avoir quitté, les Zurichois débutent leur saison sur les chapeaux de roue: deux victoires lors des deux premiers matches, devant Grasshopper (2-0) et Thoune (2-1). Tenus en échec par Lugano dans la foulée (0-0), ils rebondissent derrière contre Sion (2-0). Si elle ne parvient pas à l’emporter lors des quatre rendez-vous qui suivent, la formation d’Uli Forte ne perd pas pour autant. Si bien que son premier revers n’intervient qu’à la neuvième journée, à Bâle (0-1). Quatrième en fin de saison, Zurich valide son ticket pour la Ligue Europa et ponctue son bel exercice en remportant la Coupe de Suisse.

Lausanne-Sport 2016-17: 17 points après 10 journées

Deux ans après sa relégation historique, le LS de Fabio Celestini signe son grand retour au plus haut niveau. Battus par Grasshopper en ouverture du championnat (0-2), les Vaudois concèdent ensuite un spectaculaire mais frustrant match nul contre Thoune à la Pontaise (4-4). Leur première victoire intervient le week-end suivant, à Sion (3-1). Celle-ci est confirmée face à Saint-Gall (1-0). Le départ est bluffant: au bout de dix journées, Lausanne pointe au deuxième rang. La suite se révélera plus compliquée. Sans victoire entre octobre et mars, le club s’engouffre et échoue à la neuvième place, à cinq points de la descente.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
6 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

ignacio

04.10.2020 à 19:31

juste pour qui on la mémoire courte les transferts fini le 12 octobre

Ignacio

04.10.2020 à 18:22

Lausanne Fc il vont prendre le melon

Dr

04.10.2020 à 18:02

Y en a un qui a changé de pseudo. Mais sans plus.