Football: Le LS reste dans la course à la Super League
Publié

FootballLe LS reste dans la course à la Super League

En s'imposant 0-2 à Wil, Lausanne a réussi une bonne opération comptable. Mais l'après-midi n'a pas été de tout repos.

par
André Boschetti
Wil
L'hiver sera moins rigoureux pour l'entraîneur lausannois Giorgio Contini et son équipe.

L'hiver sera moins rigoureux pour l'entraîneur lausannois Giorgio Contini et son équipe.

Keystone

Après la nette victoire de Servette, samedi, le Lausanne-Sport avait tout à craindre de son long déplacement à Wil. Mais, sur la pelouse synthétique d’un FC Wil toujours redoutable à domicile, les Vaudois ont fait le nécessaire pour ne pas compromettre un peu plus leurs envies de promotion au printemps prochain (succès 0-2).

Comme on l’attendait, l’après-midi n’a toutefois pas été de tout repos pour le LS. Avant qu’un tir d’Alex Pasche, a priori sans grand danger mais légèrement dévié par von Niederhäusern, ne trompe Kostadinovic (35e), c’était plutôt Wil qui s’était créé les meilleures occasions de prendre les devants. Mais, heureusement pour les Vaudois, ni Silvio ni le très actif Lombardi ne trouvaient le cadre des buts de Castella. Et lorsque Hefti ajustait la lucarne, le gardien lausannois évitait à ses coéquipiers de concéder une ouverture du score que les Saint-Gallois auraient certainement mérité à la demi-heure de jeu.

Une légère supériorité que le but du capitaine lausannois a tourné en faveur de son équipe. Du moins durant quelques minutes. Le temps pour Flo de manquer une volée et, surtout, pour Oliveira, seul face à Kostadinovic (36e), de laisser passer une chance énorme de doubler l’avantage. Ce qui aurait certainement tempéré les ardeurs saint-galloises.

Une erreur qui aurait pu coûter deux nouveaux points si la défense du LS n’avait pas accompli un sans-faute après la pause. Ou presque si l’on excepte une incroyable absence de Geissmann. Entré peu auparavant, le milieu de terrain lausannois a eu la très mauvaise idée d’adresser une passe latérale à la hauteur de ses 18 mètres sur un Saint-Gallois. Une immense opportunité qui ne débouchait que sur une grosse frayeur (77e). Et pas, cette fois, sur la perte de deux nouveaux points. Une troisième victoire à l’extérieur qu’Oliveira assurait définitivement, en contre, dans les arrêts de jeu.

Wil - LS 0-2 (0-1)

IGP Arena. 1020 spectateurs. Arbitre: M. Piccolo.

Buts: 35e Pasche 0-1, 92e Oliveira 0-2.

Wil: Kostadinovic; Gasser, von Niederhäusern, Schäppi; Goncalves, Ze Eduardo (61e Latifi), Lombardi, Hefti (78e Sejdia); Audino (84e Savic), Breitenmoser (50e Cortelezzi); Silvio.

LS: Castella; Pos, Nganga, Brandao, Flo; Kukuruzovic (79e Gétaz), Puertas (71e Geissmann), Pasche, Oliveira; Dominguez (71e Zeqiri); Margiotta (87e Nanizayamo).

Avertissements: Schäppi (57e), Audino (61e); Oliveira (22e), Pasche (38e), Pos (60e).

Notes: Wil sans Rahimi (suspendu), Havenaar, Herter, Schällibaum ni Scholz. LS sans Cabral (raisons personnelles), Manière, Loosli, Tejeda, Schmid (blessés), Monteiro, Asllani ni Rapp (pas convoqués).

Votre opinion