Football – Le LS s’incline bien bas devant le leader
Actualisé

FootballLe LS s’incline bien bas devant le leader

Réduits à dix dès la demi-heure, les Vaudois n’ont même pas fait illusion face à un FC Zurich nettement supérieur (1-3).

par
André Boschetti
( -Lausanne)
freshfocus

Le FC Zurich a tranquillement conforté sa place de leader de Super League, samedi à la Tuilière. Dans une atmosphère de match sans enjeu de fin de saison - les fans des deux équipes ont fait grève - le Lausanne-Sport n’a même pas réussi à faire illusion face à un adversaire en pleine confiance et nettement supérieur dans tous les domaines.

L’équilibre comptable entre le LS et le FC Zurich n’a duré que douze petites minutes, durant lesquelles les deux formations en ont profité pour se jauger. Un laps de temps suffisant pour que les visiteurs se rendent compte des lacunes lausannoises. Et en profitent tout de suite. Sur une remise en touche dans le camp vaudois, Krasniqi héritait du ballon dans les 18 mètres, éliminait Amdouni puis Thomas avec une déconcertante facilité près de la ligne de but, avant de servir en retrait Gnonto. Le jeune Italien, libre de tout marquage, n’avait aucune peine à ouvrir le score d’une habile déviation (12e). Pour le plus grand bonheur des quelque 400 supporters zurichois réunis à l’extérieur du stade.

Ceux du LS - qui avaient, eux, très vite quitté leurs places après avoir crié leur amour pour les décideurs de la Swiss Football League - n’assistaient, heureusement pour eux, pas au naufrage qui suivait. Menés à la marque, mais sans hargne ni idées, les Vaudois ne parvenaient ensuite à inquiéter qu’à une seule reprise Brecher. Sur un coup franc de Kukuruzovic, la reprise de la tête d’Amdouni ne faisait toutefois que flirter avec le poteau gauche du gardien zurichois (28e).

Encore une expulsion

Une occasion qui allait être l’une des seules d’une soirée qui tournait ensuite au cauchemar. Alors qu’il était jusque-là le Lausannois le plus actif, Thomas commettait une faute aussi inutile que vicieuse sur Ceesay à mi-terrain. Après avoir visionné les images, M. Cibelli le renvoyait prématurément au vestiaire (30e).

Un scénario qui rappelait celui qu’avait déjà connu le LS deux semaines plus tôt contre Servette. Et qui se répétait encore une fois puisqu’après une frappe de Marchesano contrée in extremis par Kukuruzovic, le même Gnonto doublait la mise suite à un duel aérien gagné par Krasniqi (33e).

Le bijou de Coyle pour sauver l’honneur

L’addition aurait même déjà pu être plus lourde à la pause si une réussite de Ceesay n’avait pas été annulée pour un hors-jeu ou si Diaw n’avait pas été sauvé par son sur une belle frappe de Doumbia. Mais comme il était dit que ce très faible LS allait boire le calice jusqu’à la lie, il devait encore concéder un but sur un penalty (faute de main de Suzuki) transformé par Marchesano (56e). Pour assister à une réaction lausannoise, il aura fallu patienter jusqu’à la 66e minute et une percée rageuse de Puertas. Malheureusement pour lui, son tir était dévié du bout des doigts par Brecher.

Un soubresaut tardif qui était récompensé une dizaine de minutes plus tard. Seul, côté gauche, à une petite trentaine de mètres de Brecher, Trae Coyle expédiait une magistrale frappe enroulée qui finissait dans la lucarne gauche du but zurichois. Un peu plus tard, Sanches, remarquablement servi par Husic, avait même l’occasion de relancer le suspense, mais sa déviation ne trouvait que le poteau de Brecher (85e). Beaucoup trop peu et trop tard pour espérer titiller le leader.

Avant que son pensum ne prenne fin, le LS se déplacera à Sion dimanche prochain.

LS - Zurich 1-3 (0-2)

Stade de la Tuilière. 3192 spectateurs.

Arbitre: M. Cibelli.

Buts: 12e Gnonto 0-1, 33e Gnonto 0-2, 56e Marchesano 0-3, 77e Coyle 1-3.

LS: Diaw; Chafik (59e Coyle), Koné, Grippo, Husic; Ouattara (34e Puertas), Thomas, Kukuruzovic (79e N’Guessan), Suzuki (59e Zohouri); Mahou (79e Sanches), Amdouni.

Zurich: Brecher; Omeragic, Kryeziu, Aliti; Doumbia; Boranijasevic (68e Rohner), Krasniqi (88e Hornschuh), Guerrero; Marchesano (68e Leitner); Gnonto (68e Tosin), Ceesay (82e Kramer).

Avertissements: 15e Ouattara, 27e Omeragic, 30e Diaw, 47e Aliti, 53e Krasniqi, 55e Suzuki, 58e Grippo, 81e Husic

Expulsion: 30e Thomas.

Notes: LS sans Kapo ni Turkes (blessés). Zurich sans Buschman (blessé). 45e But annulé à Ceesay (hors-jeu), 45+1 tir sur le poteau de Doumbia et de Sanches (85e).

Votre opinion