Football: Le LS s’offre un petit point face au champion
Publié

FootballLe LS s’offre un petit point face au champion

Face à un FC Zurich qui alignait ses seconds couteaux, les futurs relégués ne se sont fait rejoindre que dans les arrêts de jeu (2-2), jeudi dans le cadre de la 34e soirée de Super League.

par
André Boschetti
(Zurich)
Les Lausannois Simone Grippo et Hicham Mahou face au Zurichois Wilfried Gnonto (à dr.)

Les Lausannois Simone Grippo et Hicham Mahou face au Zurichois Wilfried Gnonto (à dr.)

freshfocus

Un bon petit match entre amis n’a jamais fait de mal à personne. Surtout quand les acteurs sont appelés à ne plus se revoir pendant un an au moins. Dans un duel sans le moindre enjeu entre le tout frais champion de Suisse et le futur pensionnaire de Challenge League, le cancre de Super League est passé tout près de cueillir sa cinquième victoire de sa triste saison. Un succès qui n’aurait même pas figuré dans la catégorie des hold-up même si la pression zurichoise après la pause a finalement été justement récompensée dans les arrêts de jeu. De quoi attiser des regrets tardifs dans le clan lausannois? Pas le moins du monde.

Pour préparer au mieux la grande fête, avec remise officielle du trophée, prévue dans dix jours contre le FC Lucerne, André Breitenreiter avait, en effet, décidé d’aligner une équipe B accompagnée par Marchesano. Une façon comme une autre de remercier tous ceux qui ont contribué à leur manière à la conquête de ce 13e titre de l’histoire du FCZ.

Lausanne ne s’est pas démobilisé

Face à une telle opposition, le LS a au moins eu le mérite de ne pas se démobiliser et de faire son boulot. Dominateurs dès les premières minutes de la partie, les Vaudois se sont d’abord heurtés au… Vaudois Kostadinovic (6e et 9e), puis ont manqué de précision (19e et 29e) avant de trouver la faille grâce à Koyalipou (32e), avec la contribution de la VAR. Parfaitement servi par Coyle, le jeune Français inscrivait là son tout premier but sous le maillot lausannois.

La suite était plus pénible pour les Lausannois. Grâce à l’entrée en jeu de trois titulaires, Zurich multipliait les offensives et égalisait justement par Ceesay. Mais sept minutes plus tard, Mahou obtenait un penalty que Kukuruzovic transformait imparablement. Le LS pensait alors tenir une bonne victoire de prestige jusqu’à ce que Marchesano ne rétablisse in extremis la parité. Une belle façon quand même pour les Lausannois de remercier la trentaine de fidèles supporters qui avaient fait le déplacement jusqu’à Zurich.

Zurich – Lausanne-Sport 2-2 (0-1)

Letzigrund. 11304 spectateurs.

Arbitre: Mme Staubli.

Buts: 32e Koyalipou 0-1, 56e Ceesay 1-1, 63e Kukuruzovic (penalty) 1-2, 92e Marchesano 2-2.

Zurich: Kostadinovic; Kamberi, Hornschuh (74e Dzemaili), Mets; Rohner (69e Khelifi), Marchesano, Seiler, Gogia (46e Guerrero); Coric (46e Doumbia); Kramer (46e Ceesay), Gnonto.

LS: Castella; Zohouri, Grippo, Husic; Trébel (87e Carraco); Mahou, Kukuruzovic, N’Guessan (57e Sanches), Coyle (71e Poundjé); Koyalipou (57e Ouattara), Amdouni (87e Pollero).
Avertissements: 11e Mahou, 50e Marchesano,

Notes: Zurich sans Aliti (suspendu) ni Omeragic (blessé). LS sans Chafik (suspendu), Alakouch ni Turkes (blessés). But de Gnonto annulé pour faute de main (67e).

GC repasse devant le FC Sion

En déplacement au St. Jakob-Park, Grasshopper a contraint le FC Bâle au match nul (1-1). Les buts ont été inscrits par le Zurichois Riascos Valencia à la 50e et le Bâlois Esposito en fin de rencontre (84e). Cette égalisation fait en quelque sorte les affaires du FC Sion. Les sauterelles, qui sont repassées devant les Valaisans, n’ont que 37 points, alors qu’elles auraient pu en comptabiliser 39 si le score était resté de 0-1.
Donc, dans la lutte pour éviter la place de barragiste, Sion et Grasshopper possèdent 37 points et n’ont plus qu’une longueur d’avance sur le FC Lucerne, à deux journées de la fin du championnat de Super League.

Votre opinion