Publié

sexyLe «LUI» de Beigbeder

L'écrivain français fait renaître de ses cendres le magazine de charme né en 1963. Il a inauguré le numéro 1 lors d'une soirée très people.

par
Caroline Piccinin

La première couverture de la nouvelle formule du «Lui», c'est à Léa Seydoux qu'on l'a offerte. Que les fans se réjouissent, l'actrice de 28 ans y occupe 14 pages de photos dénudées, mais ils pourront également y lire un portrait et une interview. Pour le reste du magazine, Frédéric Beigbeder a expliqué: «A l'origine, avec ses grandes signatures, «Lui» était un alibi culturel et intellectuel pour acheter des photos de femmes nues. Aujourd'hui nous prônons le contraire, vu que côté femmes nues, il y en a partout».

Et même si nous n'avons pas encore eu le magazine entre les mains, car il sort demain, on sait que l'auteur parle dans son édito de sa cible, l'homme. «Ce mammifère viril et romantique, obsédé par les femmes et ami des gays, insupportable et sexy, luxueux et paysan, festif et littéraire.»

Festive, comme la soirée de lancement

Donc pour fêter cette nouvelle parution et la résurrection du titre qui s'était arrêté en 1994, Beigbeder avait convié hier soir bon nombre de personnalités. Parmi les invités, Alyson Le Borges, Solweig Rediger-Lizlow, Louise Bourgoin, Nathalie Kosciusko-Morizet et Daphné Bürki pour les filles (ainsi que de charmantes hôtesses à roulettes). Côté garçons, Anthony Delon, Nicolas Duvauchelle, Jean-Yves Le Fur et Daniel Filipacchi qui avait créé le magazine en 1963.

Ton opinion