Valais: Le magnat de Montana visé par une plainte aux USA

Publié

ValaisLe magnat de Montana visé par une plainte aux USA

Radovan Vitek, propriétaire des remontées mécaniques à Crans-Montana, est accusé d'avoir volé plus d'un milliard de dollars.

par
cht
Radovan Vitek, ici en décembre 2018.

Radovan Vitek, ici en décembre 2018.

Keystone

Une plainte a été déposée à New York contre le milliardaire Radovan Vitek, propriétaire des remontées mécaniques de Crans-Montana depuis 2014, affirme jeudi «24 Heures». Selon le journal vaudois, elle émane d'anciens partenaires et associés.

Deux sociétés d'investissement porteraient de graves accusations sur la façon dont le magnat tchèque de l'immobilier s'est enrichi entre 2012 et aujourd'hui. Sa fortune personnelle est en effet passée de 500 millions de dollars à 3,5 milliards. Selon les plaignants, Radovan Vitek et certains de ses associés leur auraient volé un milliard de dollars depuis 2012. Ils réclameraient le triple de cette somme à titre de dommages.

L'une des sociétés, «Kingstown Capital», reproche la prise de pouvoir hostile de Radovan Vitek sur la société Orco, active dans l'immobilier et à la base de l'empire du milliardaire. Celui-ci aurait agit de manière frauduleuse via des sociétés de paille, derrière laquelle se cacheraient notamment sa mère et ses proches. En outre, le magnat est accusé de blanchiment d'argent pour avoir dissimulé des fonds dans de grosses transactions. Le groupe de Vitek, CPI PG, dément toutes les accusations.

L'autre société, Investhold, qui a déjà déposé en 2018 une plainte contre Radovan Vitek en République tchèque, met elle en cause un partenariat avec des sociétés appartenant au magnat tchèque et pour lequel le magnat n'aurait jamais réglé ses dettes. CPI PG a déjà démenti les accusations en République tchèque.

Ton opinion