Annonce: Le maire de Saint-Julien remet le couvert
Publié

AnnonceLe maire de Saint-Julien remet le couvert

Antoine Vielliard s'est offusqué une nouvelle fois d'une offre d'emploi genevoise qui écarte les non-résidents dans le canton.

par
lematin.ch
Antoine Vielliard (à g.), maire de Saint-Julien-en-Genevois.

Antoine Vielliard (à g.), maire de Saint-Julien-en-Genevois.

Facebook/Antoine Vielliard

Le maire de Saint-Julien-en-Genevois, ville frontalière de Haute-Savoie, s'est une nouvelle fois offusqué d'une offre d'emploi helvétique qu'il juge «discriminatoire». Sur sa page Facebook, relève ledauphine.com, Antoine Vielliard distingue une première offre de la Ville de Genève, qu'il juge en tous points respectueuse des accords de libre circulation, d'une autre, émise par la Caisse Publique des Prêts sur Gages, qui spécifie dans ses conditions que le candidat au poste doit être domicilié dans le canton de Genève.

L'élu regrette que l'offre «émane d’une instance rattachée à un Conseil d’Etat qui malgré le résultat des dernières élections semble encore soumis aux idées xénophobes du MCG». Il précise avoir décidé de porter le cas devant Commission Européenne «pour qu’il en soit discuté dans le cadre du comité de suivi des accords bilatéraux».

Votre opinion