Publié

CanadaLe maire de Toronto envisagerait de se faire soigner

Rob Ford refuse de démissionner même s'il a reconnu avoir consommé du crack. Selon son avocat, il envisagerait un traitement. Par ailleurs, il a perdu son émission de radio dominicale.

Rob Ford refuse de se retirer

Rob Ford refuse de se retirer

Keystone

Le maire de Toronto, Rob Ford, envisage de se faire soigner après avoir reconnu avoir consommé du crack et de l'alcool, selon la chaîne publique CBC vendredi s'appuyant sur des confidences de son avocat.

Rob Ford est arrivé vendredi en fin de matinée à l'hôtel de ville de Toronto poursuivis jusqu'à son bureau par une nuée de journalistes et de caméras. De son côté, le frère aîné du maire et lui même conseiller municipal, Doug Ford, a estimé mercredi que le maire devrait prendre «quelques semaines» de repos.

Rob Ford, 44 ans, devrait «se retirer une ou quelques semaines», a-t-il dit sur une radio privée, rejoignant ainsi l'opinion de plusieurs autres conseillers municipaux de la métropole du Canada, quatrième ville d'Amérique du Nord.

Pas de démission

Après des mois de déni, Rob Ford était passé aux aveux mardi en affirmant avoir consommé du crack, un puissant dérivé de la cocaïne, l'an dernier. Il avait cependant indiqué vouloir se maintenir en poste.

Jeudi, dans une nouvelle vidéo tournée à son insu, le maire apparaissait ivre et hors de lui en train de proférer des menaces de mort contre une personne qui n'a pas été identifiée.

Plus d'émission de radio dominicale

La radio locale de Toronto Newstalk 1010 a annoncé vendredi avoir mis fin à l'émission que le maire de la ville Rob Ford et son frère Doug animaient chaque dimanche. «NewsTalk 1010, le maire Rob Ford et le conseiller municipal Doug Ford ont convenu mutuellement de mettre fin à l'émission +The City+», émission qui a pris fin dimanche dernier, selon le très bref communiqué de la radio.

Chaque dimanche en début d'après midi les frères Ford animaient une émission sur cette radio locale en prenant des auditeurs au téléphone. A l'occasion de la dernière émission dimanche, le maire avait démenti avoir consommé du crack, avant de finalement l'admettre deux jours plus tard.

(AFP)

Votre opinion