30.05.2012 à 13:08

SaprolegniaLe mal qui frappe la truite du Doubs est d'origine humaine

L'Université de Neuchâtel estime que les activités humaines contribuent à propager l'agent pathogène qui frappe aussi la Loue et la Sorne.

von
Lematin.ch

L’agent pathogène à l’origine de l’importante mycose qui frappe les populations piscicoles du Doubs, de la Loue et de la Sorne est probablement parvenu dans les eaux par le biais d’activités humaines. Telles sont les conclusions de l’Université de Neuchâtel, publiée dans un communiqué. L'institution avait été chargée par l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) d’analyser l’organisme.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!