Basketball: Le marathon fou de Frank Ntilikina

Publié

BasketballLe marathon fou de Frank Ntilikina

Le jeune prodige du basket français est parti se présenter à la draft de NBA à New York entre les actes 4 et 5 de la finale de Pro-A.

par
R.Ty
Frank Ntikilina pourrait figurer dans les quinze meilleurs de la draft de NBA 2017.

Frank Ntikilina pourrait figurer dans les quinze meilleurs de la draft de NBA 2017.

AFP

Il s'appelle Frank Ntilikina, il a 18 ans, et il est considéré comme l'un des plus grands espoirs du basket français. Il joue à Strasbourg, qui a décroché un cinquième acte décisif en finale de Pro A grâce à sa victoire 84-78 contre Chalon lundi soir.

Ntilikina n'a pas marqué lundi, se contentant de deux rebonds et d'une passe décisive en 14 minutes de jeu. Mais le prodige strasbourgeois, né en Belgique (à Ixelles), avait peut-être la tête ailleurs: il est en effet attendu pour la draft de NBA, jeudi soir à New York (Brooklyn), où il pourrait figurer dans les quinze meilleurs espoirs.

La nuit de lundi à mardi a donc été courte, pour ne pas écrire carrément blanche, pour Ntilikina: l'acte IV de la finale s'est terminé peu après 22h30. A 3h30, il montait dans un taxi pour se rendre à Nancy, selon le site de BFM TV. A 6h, il quittait la gare de Nancy en train pour rallier l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. Et à 10h30, il décollait à destination de Newark, dans le New Jersey.

Un véritable contre-la-montre rendu nécessaires par l'obligation de se présenter à une visite médicale préalablement à la draft. Et Ntilikina ne compte pas s'arrêter après ces repêchages: il entend bien participer au dernier acte de cette folle finale française, vendredi soir au Colisée de Chalon-sur-Saône.

Son club affrétera-t-il un jet privé pour son voyage retour? Il pourrait se le permettre, dans la mesure où il pourrait toucher 675'000 dollars de la NBA si son jeune prodige joue dans la Ligue américaine l'an prochain. Et le prix d'un voyage en jet New York - France représente à peine le dixième de cette somme...

Quant às avoir si Ntilikina aura récupéré de cet aller-retour outre-Atlantique, c'est encore une autre histoire.

Ton opinion