Hockey sur glace: Le match parfait du Genevois Stéphane Charlin est tombé à pic pour Langnau

Publié

Hockey sur glaceLe match parfait du Genevois Stéphane Charlin est tombé à pic pour Langnau

Contre Fribourg mardi (5-0), le gardien genevois de Langnau, blanchi, a livré un grand match au meilleur moment pour le club emmentalois, qui venait de perdre huit de ses dix dernières parties.

par
Cyrill Pasche
(Langnau)
Stéphane Charlin a été ovationné par le public de Langnau après avoir obtenu le premier blanchissage de la saison pour le club emmentalois. 

Stéphane Charlin a été ovationné par le public de Langnau après avoir obtenu le premier blanchissage de la saison pour le club emmentalois. 

Martin Meienberger/freshfocus

Vainqueur 5-0 contre Fribourg, avec les cinq buts inscrits dans les 12 premières minutes, Langnau s’est offert une bonne bouffée d’oxygène. Après huit défaites lors des dix derniers matches - dont deux revers coup sur coup contre Lausanne le weekend passé -, les Emmentalois (12es) ont renoué avec la victoire au meilleur moment dans la course à distance qu’ils livrent au LHC (13e) pour éviter les play-out. Langnau possède désormais quatre unités d’avance sur Lausanne, avec un nombre de matches joués identiques. 

39 arrêts, un penalty arrêté

Face à Gottéron mardi, Stéphane Charlin a livré un très grand match et s’est au passage offert son deuxième blanchissage en carrière (le premier avec Genève-Servette). C’était aussi la première fois cette saison que Langnau n’encaissait aucun but en championnat. «Avec Luca (Boltshauser), nous étions souvent passés proches d’un shut-out. Cela fait du bien et plaisir de l’avoir enfin obtenu», sourit Charlin.

Formé à Genève-Servette, Charlin s’est engagé avec Langnau jusqu’en 2025. 

Formé à Genève-Servette, Charlin s’est engagé avec Langnau jusqu’en 2025. 

Martin Meienberger/freshfocus

Formé aux Vernets, le Genevois a trouvé son bonheur dans la campagne emmentaloise, où il fait équipe avec Luca Boltshauser devant les filets et a été aligné à 13 reprises jusqu’ici. Mardi, Charlin a eu droit à l’ovation du public emmentalois après son premier blanchissage sous le maillot des Tigres, le tout après avoir réalisé 39 arrêts, dont 22 en deuxième période, et retenu également un penalty de Marcus Sörensen à la 39e minute. Gottéron, qui est revenu fort dès la mi-match, s’est heurté à un mur. 

Stéphane Charlin ne regrette pas son choix de s’être engagé définitivement avec Langnau, où il s’est engagé jusqu’en 2025, après avoir résilié son contrat qui le liait à Genève. «Je me plais beaucoup ici, on forme un bon petit groupe de joueurs. Et sur la glace, je sens vraiment qu’on me donne beaucoup de confiance. Langnau est le meilleur endroit pour ma progression.» Le Genevois s’est même mis au suisse-allemand. «C’est encore un peu difficile, mais je commence à me débrouiller!»

Ton opinion