Actualisé

InsoliteLe méchant temps d'hiver ne sied guère aux affiches

Avant le premier tour d'une élection partielle au gouvernement jurassien, la météo perturbe la campagne. La colle de poisson choisie n'aide pas.

par
Lematin.ch
À Porrentruy (JU), les affiches des trois candidats tiennent bon sur les panneaux officiels.

À Porrentruy (JU), les affiches des trois candidats tiennent bon sur les panneaux officiels.

Lematin.ch/Vincent Donzé

Le phénomène est relevé par «Le Quotidien Jurassien»: le vent et la pluie décollent les affiches électorales avant le premier tour d'une élection partielle au gouvernement jurassien: «La colle de de poisson s'est révélée un très mauvais choix, de nombreuses affiches s'étant décollées à la pluie et au froid, dévoilant les visages des anciens candidats», mentionne le QJ à l'adresse du PS.

Devant ce constat, les socialistes ont corrigé le tir en optant pour une colle plus forte, eux qui par souci écologique, ont récupéré les panneaux de la dernière campagne nationale.

Plus pratique

Après la disparition d'affiches à Courrendlin, c'est le vent qui est accusé. «Le plus pratique est d'agrafer les affiches, mais le vent les emporte», regrette un politicien. À Damphreux aussi, les affiches papier mises à disposition des sections PDC se sont envolées, selon le QJ.

Pratiques à poser, les panneaux en plastique sont déplacés par le vent, lorsqu'ils ne sont pas pliés ou cassés. Amendés lors des élections fédérales pour des affiches placardées dans des endroits interdits, le PS et l'UDC regrettent l'absence de panneaux électoraux dans de nombreuses communes.

Invité surprise

Les affiches se décollent au moment où la campagne décolle: l'élection du 9 février prochain met aux prises l’ex-sénatrice PDC Anne Seydoux-Christe (61 ans), la socialiste Rosalie Beuret Siess (41 ans), députée et membre de l’exécutif de la ville de Porrentruy, et en invité surprise, de l’UDC Romain Schaer (50 ans), député-maire de La Baroche

Il s'agit de pourvoir le siège de l'ancien ministre PDC Charles Juillard, élu au Conseil des Etats le 20 octobre dernier sur le siège laissé vacant par Anne Seydoux, la Constitution jurassienne interdisant le double mandat. Un éventuel second tour est prévu le 1er mars.

V.Dé

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!