Hockey sur glace - Le meilleur (et le pire) de l’acte III des play-off
Publié

Hockey sur glaceLe meilleur (et le pire) de l’acte III des play-off

Cyrill Pasche, journaliste de Sport-Center, revient sur l'actualité des play-off dans la chronique «Le Matin Hockey Club».

par
Cyrill Pasche
Le Matin Hockey Club.

Le Matin Hockey Club.

Meilleurs joueurs

Trois étoiles et un flop pour chaque série avec participation romande. Notre envoyé spécial sur la série entre FR Gottéron et GE Servette, Grégory Beaud, a livré son verdict après le troisième acte remporté par les Aigles samedi à Fribourg (3-8). Depuis Lausanne, Cyrill Pasche est revenu sur les joueurs en vue du match entre le LHC et le ZSC (0-3). Lausanne et FR Gottéron sont désormais menés 1-2 dans leur série des quarts de finale. Acte IV lundi.

Fribourg – Genève, acte III:

*** Eric Fehr (GE Servette)

Un but, un assist mais surtout une présence de tous les instants là où cela fait mal. Le joueur de centre à l’expérience longue comme le bras a en outre provoqué la suspension de Samuel Walser pour un coup de crosse. Si l’on ajoute à cela près de 4 minutes de glace en infériorité numérique, sa prestation a été XXL.

** Tyler Moy (GE Servette)

Le buteur a inscrit un triplé. Outre les 1-5 et 1-8 qui n’étaient finalement que cosmétiques, l’ancien joueur du Lausanne HC a été brillant sur le 1-3 pour déjouer Reto Berra d’une jolie feinte. Cette réussite a coupé les ailes des Dragons.

* Henrik Tömmernes (GE Servette)

Le patron de la défense des Aigles a eu droit à un soir de «repos» avec seulement 23 minutes de glace. Au-delà de la boutade, ces quelques minutes économisées par rapport à ses 27 ou 28 réglementaires n’ont probablement pas déplu au staff grenat. Il a tout de même terminé la rencontre avec quatre passes décisives. Sans forcer.

Le flop: Chris DiDomenico (FR Gottéron)

Entre «Good DiDo» et «Bad DiDo», c’est cette dernière version qui s’est présentée sur la glace samedi soir. Il a souvent tenté de provoquer mais n’a que rarement joué au hockey. Il a été inutile.

Lausanne – Zurich, acte III:

*** Ludovic Waeber (ZSC)

C’est fait, le gardien fribourgeois du ZSC a définitivement pris feu! Deux blanchissages consécutifs, 39 arrêts rien que pour la soirée de samedi. Du très haut niveau.

** Roman Wick (ZSC)

Rendons hommage à l’ex international du 4e bloc qui n’avait jusqu’à samedi marqué qu’un seul but en une soixantaine de matches... C’est lui qui a inscrit le 0-2, le but de la sécurité pour le ZSC à la 50e.

*Etienne Froidevaux (LHC)

«Eti» a bonifié la quatrième triplette du LHC, la plus en vue lors du troisième acte. L’ex capitaine a encore du hockey dans les pattes, et son engagement a encore une fois été exemplaire.

Le flop: Charles Hudon (LHC)

Comme jeudi dernier à Zurich, l’attaquant québécois n’avait visiblement pas trop envie de se surpasser. Au moins, le casque et le maillot de top scorer ont permis de l’apercevoir sur la glace de la Vaudoise aréna.

Meilleur arrêt

Celui réalisé par le chaud bouillant gardien du ZSC Ludovic Waeber à la 30e minute sur ce tir direct de Joël Genazzi.

Meilleur bûcheron

Que se passe-t-il dans la tête des joueurs dans ce genre de situation? «Allez, je me fais plaisir, de toute façon personne va remarquer», un truc du genre peut-être? Fin de série pour Walser, déjà suspendu pour un match de manière provisionnelle? C’est bien possible, oui.

Meilleure comparaison

«On pourrait perdre 14’000 à 0 ou 1 à 0, cela ne changerait rien.»

David Desharnais a revisité le fameux «Mieux vaut perdre une fois 5-0 que cinq fois 1-0».

Meilleur moment (pour les Biennois)

Voilà, c’est fait, le HC Bienne n’est plus la seule équipe éliminée des play-off par Rapperswil. La série entre Lugano (2e) et Rappi (10e) est terminée. Les Saint-Gallois se sont imposés en prolongation à la Resega et ont ainsi remporté cette série au meilleur des trois matches sur le score de 2-1. Chapeau!

(Bon, on me souffle que c’est un Best of 7 et pas Best of 3. Désolé…)

Pire retard

Trois minutes de jeu, 16 minutes d’attente le temps de réparer un plexi cassé à Zoug. Pas vraiment le genre de départ idéal dans un match de play-off.

Meilleur Marti

Aurélien Marti s’est certes incliné avec le LHC contre le ZSC du vilain Christian Marti, mais quel match le défenseur vaudois a encore livré. Un deuxième tiers sur un nuage, avec deux boîtes monumentales sur Marcus Krüger (36e) et surtout Reto Schäppi (38e), le plus épais des Zurichois (195cm, 95kg). Le tout juste sous la tribune de presse, en guise d’offrande aux nombreux représentants des médias.

Tout cela pour dire qu’Aurélien a brillamment repris l’avantage dans le «Klassiker» et mène désormais 2-1 dans la série. Acte IV lundi dans le salon de Christian, au Hallenstadion. Préparez les popcorn.

Meilleure chute

Jani Lajunen, avec Lugano contre Rapperswil. C’est plus embêtant quand l’adversaire marque directement après…

Meilleure célébration

Celle de Roman Wick (ZSC). Il y a tout: la simplicité, l’humilité (bon, c’est pas qu’il en marque des tonnes aussi…), la légèreté, et surtout, ce «mullet». Bref, la classe.

Meilleures mains

Celles de Tyler Moy, auteur d’un triplé à Fribourg. L’Américano-Suisse du GSHC, on le savait déjà, n’est vraiment pas maladroit avec le puck sur sa canne, comme on peut l’apercevoir sur cette séquence.

A lire ou à relire avant le prochain match:

- Comment GE Servette a donné la leçon à FR Gottéron.

- Pourquoi Lausanne n’a pas marqué au cours des 120 dernières minutes.

- La grande finale de Swiss League entre Kloten et Ajoie sous la loupe.

Le programme

National League. Quarts de finale (au meilleur des 7 matches).

Acte IV. Lundi, 20 h.

Berne (8) – Zoug (1)

Situation dans la série: 1-2

Rapperswil (7) – Lugano (2)

Situation dans la série: 2-1

GE Servette (6) – FR Gottéron (3)

Situation dans la série: 2-1

Zurich Lions (5) – Lausanne (4)

Situation dans la série: 2-1

Les autres dates: 21 avril, 23 avril (éventuel) et 25 avril (éventuel).

Votre opinion