Hockey sur glace - Le meilleur (et le pire) de l’acte IV des play-off
Publié

Hockey sur glace Le meilleur (et le pire) de l’acte IV des play-off

Cyrill Pasche, journaliste de Sport-Center, revient sur l'actualité des play-off dans la chronique «Le Matin Hockey Club».

par
Cyrill Pasche
Le Matin Hockey Club.

Le Matin Hockey Club.

Meilleurs joueurs

Trois étoiles et un flop pour chaque série avec participation romande. Notre envoyé spécial sur la série entre FR Gottéron et GE Servette, Grégory Beaud, a livré son verdict après le quatrième acte de lundi à Genève (victoire 4-0 du GSHC). Depuis Zurich, Cyrill Pasche est revenu sur les joueurs en vue du match entre le ZSC et le LHC (3-1).

Acte V mercredi. Menés 3-1 dans leur série respective, FR Gottéron et le LHC sont au bord de l’élimination. Tout comme Lugano, encore piégé par Rapperswil (3-1 dans la série). Le CP Berne, de son côté, continue de tenir tête à Zoug (2-2).

Genève – Fribourg, acte IV:

*** Tanner Richard (GE Servette)

Son retour au jeu a apporté un peu de profondeur au centre puisque sa présence a permis à Patrick Emond de reformer la ligne de parade avec Noah Rod et Joel Vermin. Vainqueur de 12 de ses 17 engagements, le No 71 a été très précieux, ce d’autant plus qu’il est resté en contrôle durant toute la soirée.

** Daniel Manzato (GE Servette)

Le Broyard a dû remplacer au patin levé Gauthier Descloux, blessé après sept minutes. Même si Fribourg n’a pas livré un match exemplaire offensivement, Daniel Manzato a réalisé 53 minutes de «blanchissage».

* Arnaud Jacquemet (GE Servette)

L’arrière valaisan est sacrément monté en puissance dans cette série après un premier match moyen. Ce lundi, le No 17 a été très efficace en infériorité numérique et a bloqué plusieurs shoots. Il a été très solide lors de ses 22 minutes de présence sur la glace.

Le flop: Ryan Gunderson (FR Gottéron)

Présent sur trois des quatre buts genevois, le défenseur américain a été poussif défensivement et inefficace offensivement malgré près de cinq minutes de glace en supériorité numérique. Largement insuffisant.

Zurich – Lausanne, acte IV:

*** Sven Andrighetto (ZSC)

Lorsqu’il est sur la glace, le LHC n’a pas le puck. Le Zurichois a encore livré une performance monstrueuse en tirant sans cesse son équipe vers l’avant. Le leadership par l’exemple.

** Marco Pedretti (ZSC)

Il a fait perdre les pédales et la tête au LHC en atomisant Brian Gibbons à la 17e minute. Le Jurassien est le prototype même du joueur de play-off: distribue les coups avec entrain et générosité, mais sait aussi les encaisser.

* Luca Boltshauser (LHC)

Le gardien zurichois du LHC a été préféré à Tobias Stephan pour l’acte IV et a livré la marchandise. Plusieurs arrêts importants, notamment durant les (trop) longues périodes d’infériorité numérique de son équipe. Lui n’a vraiment rien à se reprocher.

Le flop: Craig McTavish (LHC)

Le coach n’est pas intervenu lorsque ses cadres ont commencé à perdre leurs nerfs et leur lucidité. Il n’a pas tranché non plus lorsque ses joueurs de soutien ont saboté l’équipe en collectionnant les pénalités inutiles. Son équipe n’était tout simplement pas prête à relever le défi.

Meilleure initiative

Celle de Rapperswil, qui a attribué les 50 places à disposition à ses fans les plus fervents plutôt qu’à ses VIP. Après, on peut toujours discuter du manque de distanciation sociale, c’est certain…

Meilleur cadeau

Celui offert par la Ligue à Samuel Walser pour son coup de hache sur les avant-bras de l’attaquant de GE Servette Eric Fehr: deux petits matches de suspension, dont un a déjà été purgé. C’est cadeau.

Meilleur but

Tir bloqué par le très résistant Christian Marti, puis Denis Hollenstein qui s’engage sur la «A1» pour aller marquer le but de la sécurité face au LHC à la 57e minute. Un tir dans la lucarne, dans un angle fermé, en bout de course et à bout de souffle. Solide.

Images: MySports

Pire théorie

Charles Hudon, top scorer du LHC lors de l’acte III, avait cédé son casque et son maillot jaune à Ronalds Kenins pour l’acte IV à Zurich lundi alors qu’aucun but n’avait été marqué entre-temps.

La théorie: devient-on trop voyant et donc une cible potentielle pour l’adversaire avec un maillot de top scorer sur les épaules? Raison pour laquelle Hudon aurait préféré retrouver davantage de discrétion en refilant la tunique jaune à Kenins? Pour la discrétion, c’était en tout cas très réussi: comme les deux matches précédents, Hudon a traversé la partie en coup de vent…

Meilleure comparaison

«Il faudrait vraiment avoir du Gruyère qui coule dans les veines pour y croire encore.»

Le collègue Grégory Beaud dans lematin.ch, au sujet d’une éventuelle qualification de FR Gottéron contre Genève.

Meilleures mains

Tyler Moy, encore lui. Comme lors de l’acte III contre FR Gottéron, l’Américano-Suisse a réalisé un nouveau tour de passe-passe dans l’arrière-garde fribourgeoise. De tue-l’amour devant les filets adverses lors de son passage à Lausanne, Moy est devenu une machine à marquer avec GE Servette depuis le début des play-off (4 matches, 4 buts, 6 points).

Meilleur look

Celui du Suédois Rikard Grönborg, coach hipster des ZSC Lions. Le style, soit tu l’as, soit tu l’as pas.

Meilleure célébration

C’est pas hyper fair-play, mais bon, c’est les play-off… Provoqué par le banc fribourgeois juste après son but dans la cage vide, Joël Vermin a personnellement tenu à fermer quelques bouches avant l’acte V à Fribourg. Allez, on se revoit mercredi les copains.

Meilleur Marti

Incroyable retournement de situation lundi soir à Zurich dans le «Derby des Martis»! Notre Aurélien à nous menait aux points depuis la 44e minute et gérait judicieusement son avance (c’est lui qui a provoqué la pénalité qui a permis au LHC de marquer en powerplay) lorsque Christian a sacrifié son corps devant un slapshot d’une puissance inouïe… d’Aurélien à la 57e pour égaliser à 2-2 dans ce «Klassiker»!

«Grosses Kino», diront les Alémaniques. Pour le vilain 54 du «Z», sans doute une façon de rappeler que personne n’entre dans le salon de Christian avec l’intention de venir lui piquer son paquet de chips.

Acte V mercredi à Lausanne, dans la grange d’Aurélien cette fois-ci, où le grand numéro 7 ne se laissera certainement pas si facilement voler une seule botte de foin.

C’est 2-2 dans la série, préparez une large ration de popcorn!

Récapitulatif du «Derby des Martis»:

- Acte I: Aurélien – Christian 1-0

- Acte II: Christian – Aurélien 1-1

- Acte III: Aurélien – Christian 2-1

- Acte IV: Christian – Aurélien 2-2

Reste à jouer: 21 avril, 23 avril et 25 avril (éventuellement)

Meilleur (ou pire) fait

A lire ou à relire avant le prochain match:

- FR Gottéron peut-il encore relever la tête face à GE Servette?

- Les joueurs du LHC n’en font qu’à leur tête. McTavish a-t-il la situation en main?

Le programme

National League. Quarts de finale (au meilleur des 7 matches).

Acte V. Mercredi, 20 h.

Zoug (1) – Berne (8)

Situation dans la série: 2-2

Lugano (2) – Rapperswil (7)

Situation dans la série: 1-3

FR Gottéron (3) – GE Servette (6)

Situation dans la série: 1-3

Lausanne (4) – Zurich Lions (5)

Situation dans la série: 1-3

Les autres dates: 23 avril et 25 avril (éventuel).

Votre opinion