Hockey sur glace - Le meilleur (et le pire) de l’acte V des play-off
Publié

Hockey sur glaceLe meilleur (et le pire) de l’acte V des play-off

Cyrill Pasche, journaliste de Sport-Center, revient sur l'actualité des play-off dans la chronique «Le Matin Hockey Club».

par
Cyrill Pasche
Le Matin Hockey Club.

Le Matin Hockey Club.

Meilleurs joueurs

Trois étoiles et un flop pour chaque série avec participation romande. Notre envoyé spécial sur la série entre FR Gottéron et GE Servette, Grégory Beaud, a livré son verdict après le cinquième et dernier acte entre les Dragons et les Aigles. Depuis Lausanne, Cyrill Pasche est revenu sur les joueurs en vue du match entre le LHC et le ZSC. Les Dragons, battus quatre manches à une, sont éliminés des play-off. Le LHC garde espoir avant le sixième match vendredi à Zurich (3-2 dans la série)

Fribourg – Genève, acte V:

*** Daniel Manzato (GE Servette)

Nouvelle prestation majeure du deuxième gardien genevois. Entré en jeu lundi à la place de l’infortuné Gauthier Descloux, le Broyard a réalisé un «vrai» blanchissage cette fois-ci. Il est désormais invaincu depuis 113 minutes. Solide.

** Mathieu Vouillamoz (GE Servette)

Auteur d’un doublé, le jeune attaquant des Aigles a parfaitement mérité la confiance placée en lui par Patrick Emond. Relégué en quatrième ligne lundi, il était de retour sur le premier trio pour cet acte V et s’est bien débrouillé.

* Noah Rod

Le capitaine des Aigle a été une nouvelle fois très remuant en zone offensive. C’est lui qui a profité d’une bévue de Reto Berra (la seule de la soirée) pour ouvrir la marque et mettre GE Servette sur le chemin de la qualification.

Le flop: Chris DiDomenico (FR Gottéron)

Il jouait?

Lausanne – Zurich, acte V:

*** Christoph Bertschy (LHC)

Son but après 31 secondes de jeu en troisième période a donné des ailes au LHC. L’attaquant a planté son premier point des play-off au meilleur moment: sa réussite permet aux Vaudois de reprendre la route du Hallenstadion vendredi.

** Ronalds Kenins (LHC)

Excellent depuis le début des play-off, le top scorer du LHC a une fois de plus livré une performance de choix. Infatigable, il a sans cesse pesé sur la défense zurichoise. A l’origine du but gagnant de Bertschy.

* Fabian Heldner (LHC)

On pourrait bien sûr citer Cory Emmerton (1 but, 2 assist), mais rendons hommage au défenseur valaisan dont la prise de risque et l’inspiration de la 41e minute a permis au LHC de prendre l’avantage face au ZSC.

Le flop: Sven Andrighetto

Meilleur joueur durant 54 minutes, le top scorer du ZSC a disjoncté à la 55e en agressant Charles Hudon pour des broutilles. Un geste qui lui fera manquer l’acte VI vendredi.

Meilleur positionnement

Celui du caméraman de la rencontre LHC-ZSC, qui a certainement obtenu quelques gros plans assez originaux de Charles Hudon.

Meilleur cadeau

Un match de suspension pour Sven Andrighetto, auteur d’un crosscheck dans la nuque de Charles Hudon. C’est cadeau et le joueur clé du Z pourrait donc être de retour pour un éventuel acte VII à Lausanne.

Pire copains

Andrighetto/Barberio/Hudon, soit trois anciens coéquipiers dans l’organisation des Canadiens de Montréal (et aussi des Colorado Avalanche dans le cas d’Andrighetto et Barberio) qui se font autant de sales coups en un laps de temps aussi court, c’est quand même assez piquant, non? Quand on a des copains comme ça, plus besoin d’avoir d’ennemis.

Meilleur moment (pour les Biennois)

«Vous voyez, ils sont quand même très, très forts, ces Rappi!», ont dû se dire, soulagés, les partisans du HC Bienne, désormais convaincus que leur équipe s’est faite éliminée la tête haute en pré play-off. Les Saint-Gallois, 10es de la saison régulière, sont en demi-finale grâce au but de Wetter en prolongation contre Lugano.

Meilleure comparaison

Meilleur (ou pire) titre

«Le Barbier(o) de Lausanne», lu sur Watson alémanique, en référence à la pièce de théâtre «Le Barbier de Séville». Pourquoi pas «L’égorgeur de Lausanne» tant qu’on y est, histoire d’ajouter encore davantage de drame au récit? Le capitaine du LHC, tel un barbier justement, n’a-t-il pas piqué Sven Andrighetto du bout de la canne dans la région du bas ventre lors de l’acte IV, geste qui a d’ailleurs joué un grand rôle dans ses six matches de suspension?

Meilleur arrêt

Celui réalisé du bout de la canne par le défenseur du ZSC Christian Marti (54). Pas de chance pour lui, Denis Malgin a marqué le 2-2 dans l’enchaînement.

Meilleur illusionniste

Linus Omark avec une offrande pour Mathieu Vouillamoz depuis derrière la cage face à FR Gottéron.

Meilleur public

Les 47 VIP sur les balcons des loges et les trois fans dans les gradins qui ont poussé le LHC vers la victoire mercredi soir contre le «Z».

Meilleures jambes

Celles de Fabian Heldner, qui ont bien voulu porter le valeureux défenseur des Lions jusqu’en zone offensive pour ensuite permettre à Christoph Bertschy d’envoyer le LHC à Zurich vendredi pour un sixième match.

Pire élimination

Celle de FR Gottéron, sorti par la toute petite porte face à GE Servette (4-1 dans la série). Les Aigles sont forts, c’est vrai, mais c’est quand même pas Rappi non plus.

Meilleur Marti

Le dénouement de l’acte V? Une dinguerie!

Notre Marti à nous a une fois de plus su profiter de l’avantage de la glace pour reprendre le lead dans le «Derby des Martis» (3-2 dans la série)! On pensait déjà avoir tout vu lors de l’acte IV à Zurich lundi, lorsque Christian avait réalisé un formidable coup d’éclat à la 57e minute pour égaliser à 2-2 dans la série. C’est peu dire qu’Aurélien, mercredi dans sa grange, a placé la barre à une telle hauteur qu’on se demande comment Christian pourrait s’en remettre et revenir une fois de plus dans cet incroyable «Klassiker».

Parce que la façon dont Aurélien a remporté l’acte V tient tout simplement du génie. Du jamais vu sur les patinoires helvétiques. Explications: en retard aux points à la 40e minute et au moment même où le vilain 54 du «Z» pensait repartir ni vu ni connu à Zurich avec une botte de foin sous le bras, Aurélien a tenté et réussi un geste exceptionnel pour s’adjuger la 5e manche avec panache:

- UN BUT DANS LA LUCARNE AVEC LE CORPS DE MARCUS KRÜGER!

Si, si, un goal dans la lulu avec un adversaire… Si ça c’est pas du génie!

Acte VI vendredi dans le salon de Christian, au Hallenstadion. Et là, prévenez vos amis, la famille, parce que ça risque encore une fois d’être un «Klassiker» de très, très haut niveau. Popcorn, chips, bières, prévoyez le tout en quantité suffisante.

Récapitulatif du «Derby des Martis»:

- Acte I: Aurélien – Christian 1-0

- Acte II: Christian – Aurélien 1-1

- Acte III: Aurélien – Christian 2-1

- Acte IV: Christian – Aurélien 2-2

- Acte V: Aurélien – Christian 3-2

Best of 7. Reste à jouer: 23 avril et 25 avril (éventuellement)

A lire ou à relire avant le prochain match:

- Comment Sven Andrighetto a dérapé contre Lausanne lors de l’acte V.

- Le LHC fait appel: Petr Svoboda estime que la sanction contre Andrighetto est inacceptable.

- Les sanctions concernant le capitaine du LHC et le top scorer du ZSC sont tombées.

- Commentaire: c’est l’heure des remises en question du côté de FR Gottéron.

Le programme

National League. Quarts de finale (au meilleur des 7 matches).

Acte VI. Vendredi, 20 h.

Berne (8) – Zoug (1)

Situation dans la série: 2-3

Rapperswil (7) – Lugano (2)

Rapperswil qualifié: 4-1

GE Servette (6) – FR Gottéron (3)

GE Servette qualifié: 4-1

Zurich Lions (5) – Lausanne (4)

Situation dans la série: 3-2

Les autres dates: 25 avril (éventuel).

Votre opinion