Télévision - «Le meilleur pâtissier»: qui sont les deux gagnants?
Publié

Télévision«Le meilleur pâtissier»: qui sont les deux gagnants?

Le jury de la version «professionnelle» du concours de M6 a fait son choix mardi soir.

par
L. F.
Deux ultimes épreuves attendaient les trois derniers binômes en lice: revisiter le saint-Honoré et réaliser un «grand buffet» exceptionnel.

Deux ultimes épreuves attendaient les trois derniers binômes en lice: revisiter le saint-Honoré et réaliser un «grand buffet» exceptionnel.

M6

De sept binômes, après quatre semaines de compétitions, il en restait trois, mardi sur M6: le couple d’Annecy Amandine et Mickaël, Gwendal et Julien et les futurs associés Henri et Alexis. Pour les départager, les trois jurés de lémission, Cyril Lignac, Pierre Hermé et Jean-François Piège, leur avaient préparé deux épreuves: revisiter le saint-Honoré et réaliser un «grand buffet» exceptionnel.

Si les deux premiers duos, avec leurs versions du gâteau emblématique des pâtissiers ont convaincu le jury, le cône de glace d’Henri et Alexis n’a pas convaincu.

Pour le «défi des chefs», à savoir préparer des gâteaux individuels revisités ainsi quun dessert à lassiette avec un dressage minute, le pâtissier star Cédric Grolet s’est ajouté au jury. Et là, les trois binômes ont pu compter sur leurs anciens adversaires pour les seconder. Alors que la réalisation du couple d’Annecy n’a pas convaincu, tout se jouait entre les saveurs à la noisette de Gwendal et Julien et le dessert alliant le café et la passion d’Henri et Alexis. Au final, ce sont ces derniers, les deux amis et futurs associés installés à Villefranche-sur-Saône, qui ont remporté la saison 4 du «Meilleur pâtissier, les professionnels».

«On a complètement chié notre dessert à l’assiette. Clairement, a commenté Alexis dans «Télé-Loisirs». On ne l’a pas pris comme il fallait. Au vu des commentaires faits aux autres candidats, c’était le flou pour nous, à l’inverse de la demi-finale où on a vite senti que l’on s’imposait.» Et Henri d’expliquer: «On se renvoyait la balle avec Gwendal et Julien. Quand ils loupaient un truc, on le réussissait et vice versa. Du coup, ça séquilibrait énormément. Jusquà la dernière seconde, quand Julia Vignali a annoncé le verdict, cétait indécis. Cétait le gros stress. Cétait impossible davoir un pronostic. Je pense que les jurés ont analysé le concours dans sa globalité. On a eu une montée assez constante.»

L’attitude d’Amandine et Mickaël exaspère

À noter que lors de cette finale, Amandine et Mickaël se sont de nouveau distingués par leurs crises de couple devant les caméras, ce qui a le don d’agacer les téléspectateurs. Alors que lui demandait des «câlins» à sa compagne, celle-ci lui a rétorqué, très en colère: «Non mais je n’ai pas envie en fait, je n’ai pas envie de faire de câlins.» Avant d’enfoncer le clou: «Je suis dégoûtée, je t’en veux tellement, je t’en veux vraiment (…) À chaque fois qu’on s’est planté, c’était pour ça! À chaque fois (…) je trouve que si tu avais été moins audacieux on aurait pu faire des trucs nickels depuis le début. tu te rends compte?»

Mickaël a tenté de la calmer: «Depuis le début on s’en sort bien» Et Amandine de balancer: «Je m’en fous. On aurait pu être meilleurs. De toute façon, on ne va pas gagner et j’espère qu’on ne va pas gagner car on ne mérite pas (…) Je n’accepte pas de gagner (…) On ne mérite pas d’être là! J’ai honte (…) J’ai honte pour les autres qui sont partis.»

Votre opinion