Publié

«120 secondes»«Le metal, c'est toute notre vie»

Valaisans, bruyants et ambitieux, c’est la déferlante Black Lion Genocide!

par
Fred Valet
De g. à dr.: Chuck Zermatten, Cindy Jaquemettaz, Ashton De Torrenté, Ted Terrettaz, Stève Berclaz, Collin Dayer.

De g. à dr.: Chuck Zermatten, Cindy Jaquemettaz, Ashton De Torrenté, Ted Terrettaz, Stève Berclaz, Collin Dayer.

Sébastien Anex

«Les gars, faites l’amour à la caméra, hein. Et toi, là-bas, tu peux balancer les strobos pendant le refrain, qu’ça pète!» Ashton De Torrenté, leader aussi charismatique que tyrannique de Black Lion Genocide, ne laisse rien au hasard sur le tournage de leur clip «Break Your Arm». Black Lion Genocide? Vous les avez découverts sur les ondes de Couleur 3, dans la chronique «120 secondes», et sur la grande scène du Paléo Festival l’été dernier. Le groupe de metal valaisan, adulé à Orsières comme à Osaka, va squatter le devant de toutes les scènes internationales dans les prochaines semaines. Et pour cause: une version «Remasterized Deluxe Edition» de leur premier album «Destroying Vertigo» atterrit dans les bacs le 8 mars.

Votre opinion