Publié

FranceLe ministre Cahuzac veut prouver qu'il n'a pas de compte UBS

Le ministre délégué au Budget, Jérôme Cahuzac négocie actuellement avec UBS pour qu'elle produise la preuve qu'il n'a pas de compte en Suisse.

«Nous n'avons pas de réponse pour l'instant», a précisé l'avocat de Jérôme Cahuzac.

«Nous sommes en négociation avec eux et nous demandons du temps», a déclaré sur Europe 1 Me Gilles August, rappelant que Jérôme Cahuzac avait fait une première demande qui, dans sa formulation initiale, n'avait pas abouti. Jérôme Cahuzac «a mandaté un avocat suisse qui actuellement discute avec UBS. Nous n'avons pas de réponse pour l'instant».

Questionné sur l'ouverture mardi d'une enquête préliminaire par le parquet de Paris pour blanchiment de fraude fiscale, Me August a assuré que son client était «satisfait», parce que dans cette affaire il avait besoin que la justice l'aide.

Eléments de Mediapart «pas convaincants»

«Quand on doit démontrer son innocence, c'est le début de la tyrannie», a-t-il ajouté. Et Me August de dénoncer la «campagne» dont le ministre fait l'objet.

Le site d'investigation Mediapart a publié début décembre son enquête selon laquelle Jérôme Cahuzac a eu un compte «non déclaré chez UBS, fermé en 2010, et dont les avoirs auraient été déplacés à Singapour.

Le principal élément présenté par Mediapart est un enregistrement dans lequel un homme, présenté comme étant l'actuel ministre du Budget, évoque son compte chez UBS. Me August a déclaré qu'il ne trouvait pas «très convaincant» l'ensemble des éléments publiés par Mediapart.

(ats)

Votre opinion