Équateur: Le ministre de l’Intérieur équatorien démissionne
Publié

ÉquateurLe ministre de l’Intérieur équatorien démissionne

Deux semaines après les violentes émeutes qui ont éclaté dans quatre prisons en Équateur, faisant 79 morts, Patricio Pazmiño a démissionné vendredi.

L’Assemblée nationale avait réclamé lundi le limogeage du ministre de l’Intérieur, du commandant de la police et du directeur en charge de la gestion des prisons.

L’Assemblée nationale avait réclamé lundi le limogeage du ministre de l’Intérieur, du commandant de la police et du directeur en charge de la gestion des prisons.

AFP

Le ministre équatorien de l’Intérieur, Patricio Pazmiño, a démissionné vendredi près de deux semaines après les émeutes dans quatre prisons du pays qui ont fait 79 morts et dont la violence a choqué le pays.

«C’est une décision personnelle de soumettre ma démission irrévocable», a déclaré Patricio Pazmiño dans une lettre adressée au président Lenin Moreno et publiée sur son compte Twitter. Patricio Pazmiño, à la tête du ministère depuis novembre, a ajouté sans plus de précision s’être «interrogé» sur sa gestion à la tête du ministère.

Il indique également être contraint de démissionner après avoir été diagnostiqué «pour la deuxième fois» porteur du Covid-19, ce qui l’expose «à un risque énorme et à l’impossibilité de continuer» à exercer ses fonctions.

L’Assemblée nationale avait réclamé lundi le limogeage du ministre de l’Intérieur, du commandant de la police et du directeur en charge de la gestion des prisons, près de deux semaines après les violentes émeutes qui ont éclaté dans quatre prisons du pays, faisant 79 morts parmi les détenus. Le président Moreno a qualifié de «barbarie» cette «extermination entre bandes criminelles».

(AFP)

Votre opinion