20.04.2017 à 06:56

Etats-UnisLe mobile raciste retenu dans la tuerie de Fresno

Le Noir américain arrêté mardi voulait tuer le plus de blancs possible. Il laisse quatre morts dans son sillage.

Le suspect, qui se faisait appeler «Black Jesus», a semé la mort sur son passage.

Le suspect, qui se faisait appeler «Black Jesus», a semé la mort sur son passage.

Keystone

L'homme, qui se faisait appeler «Black Jesus», arrêté mardi à Fresno, en Californie, après avoir abattu trois personnes, voulait tuer autant d'hommes blancs que possible, a déclaré la police mercredi. Il a qualifié l'attaque de crime de haine.

Le Noir américain, âgé de 39 ans, a abattu trois hommes blancs après avoir réalisé qu'il était recherché pour le meurtre du garde d'un motel, commis la semaine précédente, a déclaré le chef de la police de Fresno.

Le suspect «n'est pas un terroriste, mais c'est un raciste, et il est empli de haine, et il s'est mis en tête cette semaine de tuer autant de personnes que possible», a-t-il ajouté.

Deeming it a hate crime, Fresno police chief says shooting spree that left 3 dead had "nothing to do with terrorism" https://t.co/Jr3Y13kuzhpic.twitter.com/XpveqWooeJ— ABC News (@ABC) 19 avril 2017

Le suspect n'a pas encore été formellement mis en examen pour les quatre homicides. Le FBI mène l'enquête, mais n'a pas encore décidé de la qualification de l'attaque en crime de haine ou en acte terroriste.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!