Exportations: Le monde arabe aime les cigarettes suisses
Publié

ExportationsLe monde arabe aime les cigarettes suisses

Les cigarettes suisses sont très appréciées au Maroc, au Bahreïn ou encore en Arabie Saoudite. Car elles sont connues pour être fortes.

par
Pascal Schmuck
Zurich
Les cigarettes produites en Suisse contiennent des taux de goudron et de nicotines interdits en Suisse. Près de 80% de la production suisse est exportée.

Les cigarettes produites en Suisse contiennent des taux de goudron et de nicotines interdits en Suisse. Près de 80% de la production suisse est exportée.

Keystone

La Suisse renforce toujours plus son arsenal anti-tabac. Aussi les cigarettiers sont-ils forcés de se tourner vers l'étranger pour survivre. Et avec un certain bonheur, surtout dans le Proche et le Moyen-Orient, à en croire la Berner Zeitung dans son édition du 10 février 2017.

Ces régions pèsent désormais près de la moitié des exportations de la branche avec une valeur de 220 millions de francs suisses pour un total de 525,9 millions. En 30 ans, les cigarettiers ont presque doublé leurs exportations, avec un sommet de 680 millions de francs atteint en 2009.

Les exportations flambent

Près de 80% de la production suisse est exportée, et elle est très recherchée au Maroc, au Bahreïn ou encore en Arabie Saoudite. Rien qu'au Bahreïn, la valeur des exportations de cigarettes suisses a été multipliée par 54 depuis 1988 à 51 millions de francs.

En outre, le prix du paquet est dans ces régions particulièrement bon marché puisqu'il coûte en moyenne à 1,4 dinar, ou 3,70 francs suisses, à Manama, la capitale du Bahreïn. A titre de rappel, le paquet coûte environ 8,50 francs en Suisse.

Guerre à la cigarette

Les cigarettes suisses sont très prisées, car elles sont connues pour être fortes en raison des taux élevés de goudron et de nicotine qu'elles contiennent. L'Union européenne interdit carrément la fabrication de telles cigarettes, qui est possible en Suisse mais ne peut être vendue sur le marché national.

Toutefois, l'âge d'or pourrait bien appartenir au passé. Les gouvernements ont également déclaré la guerre à la cigarette. Bahreïn interdit depuis 2009 de fumer dans les lieux publics et la vente à des jeunes de moins de 18 ans est prohibée, ainsi que les publicités pour le tabac. Le grand voisin saoudien s'inscrit dans la même logique.

Les sites en Suisse produisent chaque année 28 milliards de cigarettes. Les géants que sont Philip Morris (Marlboro) à Serrières (NE), British American Tobacco Switzerland (Lucky Strike) à Boncourt (JU) et Japan Tobacco International (Camel) à Dagmersellen (LU) dominent le marché et emploient 4800 collaborateurs.

Votre opinion