Le Montreux Jazz Festival dévoile sa programmation gratuite
Publié

FestivalLe Montreux Jazz dévoile sa programmation gratuite

Plus de 450 activités sont prévues sur 11 scènes, du 1er au 16 juillet. Toutes à l’œil. Tour d’horizon.

par
L. F.
Sam Ryder, le candidat malheureux de l’Eurovision qui a joué au Jubilé de la reine, sera sur la Terrasse Ibis Music le mercredi 6 juillet.

Sam Ryder, le candidat malheureux de l’Eurovision qui a joué au Jubilé de la reine, sera sur la Terrasse Ibis Music le mercredi 6 juillet.

IMAGO/Cover-Images

On ne va pas s’en cacher: en découvrant le programme gratuit du 56e Montreux Jazz Festival on a reconnu peu de noms d’artistes. C’est que, cette année, les artistes émergents seront plus mis en avant que jamais sur les scènes dédiées, annoncent les organisateurs. Et la nouveauté ne s’arrête pas là, puisque le public découvrira la Lake House et ses huit salles.

Commençons notre tour d’horizon par l’attraction majeure de cette édition. La Lake House, c’est le Petit Palais rebaptisé et ouvert non-stop de 17 h à 5 h du matin. À ses trois étages, les festivaliers seront immergés dans huit ambiances différentes, comme celle d’un club de jazz, avec tables rondes et bar: The Memphis. C’est là qu’avant des jam-sessions quotidiennes joueront une dizaine de formations britanniques, dont le collectif Steam Down (16 juillet), le duo Blue Lab Beats (7) ou la multi-instrumentiste Emma-Jean Thacray (1er), mais aussi le bluesman américain Zac Harmon (9) et l’un de nos coups de cœur de 2021, la harpiste tessinoise Kety Fusco (12). À la Coupole, DJ sets funk, disco et house s’enchaîneront, dont celui de Carl Craig pour débuter.

La Lake House, c’est aussi des projections commentées de concerts, documentaires et films au Cinéma, des rencontres littéraires et musicales à la Bibliothèque avec, notamment, le célèbre animateur de la BBC et habitué de Montreux Gilles Petterson, qui présentera son livre «Lockdown FM» (3). La Loggia accueillera l’enregistrement d’un podcast quotidien ouvert au public, intitulé «Jazz is…», tandis que le Boudoir, la Galerie et le Patio serviront respectivement de salle de jeux, de lieu d’exposition de NFT et d’abri pour une expérience interactive.

La nouvelle configuration du festival.

La nouvelle configuration du festival.

DR

La meilleure chanteuse suisse au parc Vernex

Créé en 2017 sur les cendres de la Rock Cave, le Lisztomania reste la salle des tendances émergentes – sauf les lundis, quand les portes seront fermées. Ainsi, 500 places seront à dispo pour écouter le groove jazz-rap d’Alfa Mist (13), le hip-hop d’Ichon (12) et de VVSPANTHER (1er) ou le phénomène né sur TikTok et qui mélange jazz alternatif, funk et hip-hop Peach Tree Rascals (14).

Transformée en 2016 après l’abattage des deux peupliers centenaires, la scène Music in the Park qui occupait le parc Vernex devient un Biergarten étiqueté Super Bock Stage. Deux concerts auront lieu chaque soir, essentiellement aux sonorités pop et rock. On coche celui, folk, de Lonny (11), celui, country-pop, de CMAT (7), celui, indie rock, de Donkey Kid (5) et celui, pop, de Joya Marleen (15), récente lauréate du Swiss Music Award de la meilleure chanteuse.

Du Jubilé de la reine à Montreux

La Terrasse ibis Music se parera des couleurs de l’Union Jack pour le concert de Sam Ryder (6). Phénomène vocal, l’Anglais de 32 ans a terminé deuxième du dernier Eurovision à Turin avant de secouer le Jubilé de la reine Elizabeth lors d’un concert devant le Buckingham Palace. À ne pas manquer non plus: Fishbach (1er), Requin Chagrin (16), Synapson (3), Regard (13) et Emma Peters (10).

L’Ipanema est une boîte de nuit au-dessus du lac où défileront DJs suisses et internationaux, tels la productrice anglaise TSHA (7), la star ukrainienne Nastia (6) et les pionniers DJ Bone et Goldie (5), attendus pour un back to back.

Enfin, les rythmes et les sonorités latines sont toujours célébrés à El Mundo et l’aqua poney aux Pool Parties du Casino.

L’entier du programme sur montreuxjazzfestival.com

Votre opinion