Saint-Gall: Le motard chauffard a été flashé à 195 km/h au lieu de 80
Publié

Saint-GallLe motard chauffard a été flashé à 195 km/h au lieu de 80

Un jeune homme de 30 ans s'est fait retirer son permis de conduire, dimanche dans le canton de Saint-Gall, après avoir commis un gros excès de vitesse.

par
ofu
Keystone

«Il s'agit clairement d'un délit de chauffard», confirme mardi à «20 Minuten» Florian Schneider, porte-parole de la police cantonale saint-galloise. Dimanche, les forces de l'ordre ont flashé un motard à 195 km/h sur une route cantonale limitée à 80.

L'homme, un Bosnien de 30 ans, s'est fait retirer son permis sur-le-champ. «Désormais, il ne peut même plus rouler en boguet ou en vélo électrique avec des plaques d'immatriculation», précise Florian Schneider. Selon lui, l'office de la circulation va fort probablement retirer son permis pour une longue durée et pour toutes les catégories. Le porte-parole ajoute cependant que l'excès de vitesse commis n'est pas un record dans le canton de Saint-Gall: «Nous avons déjà enregistré des excès dépassant les 200 km/h.»

«Sa moto pourrait être saisie»

Selon Urs Gerhard, expert en psychologie de la circulation, nombre de motards considèrent leur deux-roues davantage comme un engin sportif qu'un moyen de transport. Après s'être fait flasher, ils seraient par ailleurs nombreux à affirmer ne pas s'être rendus compte qu'ils roulaient si vite.

L'expert qualifie le cas actuel de spécial dans la mesure où le chauffard a 30 ans. «Généralement, ce genre de délits sont commis par des jeunes entre 18 et 25 ans, encore trop immatures.» Urs Gerhard pense que le trentenaire se fera retirer son permis pendant au moins un an: «Le juge peut aussi demander que sa moto soit saisie.» Si le Bosnien a déjà commis des délits de la route par le passé, il pourrait même risquer une peine de prison.

Votre opinion