Publié

Mauvaise conduiteLe «Mr. PV» français fait payer ses amendes par l'Etat

Selon Mediapart, le directeur de l'Agence nationale de traitement automatisé des infractions aurait fait payer ses contraventions routières privées par le Trésor public.

par
Christine Talos
En France, les radars automatisés produisent quelque 12 millions de PV, dont ceux du préfet Jean-Jacques Debacq.

En France, les radars automatisés produisent quelque 12 millions de PV, dont ceux du préfet Jean-Jacques Debacq.

AFP

Le ministère français de l'Intérieur enquête sur le préfet Jean-Jacques Debacq, le directeur de l'Agence nationale de traitement automatisé des infractions (ANTAI), soit l'organisme qui gère les contraventions provenant des radars automatisés et des nouveaux PV électroniques dans l'Hexagone. La raison? «Monsieur PV» aurait fait payer ses amendes privées par l'argent de l'Etat, révèle le site Mediapart.

Votre opinion