Valais: Le musée de Lens doit se serrer la ceinture

Publié

ValaisLe musée de Lens doit se serrer la ceinture

Inaugurée en grande pompe, la Fondation Pierre Arnaud doit revoir ses prétentions à la baisse. Des emplois à la trappe.

par
Ph.M.
Sa façade miroir est un des points d'attraction du musée.

Sa façade miroir est un des points d'attraction du musée.

Fondation Pierre Arnaud

La Fondation Pierre Arnaud à Lens, près de Crans-Montana, devait concurrencer la Fondation Gianadda. Elle doit déchanter, si l'on en croit «Rhône FM». Inauguré il y a trois ans, le musée doit diminuer son personnel et restreindre le nombre de ses expositions.

Plusieurs employés de la Fondation ont déjà reçu leur lettre de congé, indique la radio. L'exposition prévue cet été a été déprogrammée. Celle sur la redécouverte de l'oeuvre de Maurice Zermatten, prévue pour un mois, sera prolongée jusqu'à la mi-juillet. elle laissera la place à «Artistes pour la liberté» qui présente des morceaux du mur de Berlin travaillés par des sculpteurs et des artistes peintres.

750 000 francs de déficit

«Avec la baisse du sponsoring et la situation économique actuelle, la Fondation accuse un déficit de quelque 750 000 francs, explique Daniel Salzmann à «Rhône FM». Il nous fallait prendre des mesures pour contrôler les coûts et assurer un avenir serein à la Fondation Pierre Arnaud». Le président du Conseil de Fondation précise à la radio qu'à l'avenir, le musée ne présentera plus que deux expositions par année, mais sur une plus longue période.

Ton opinion