Publié

Assurances socialesLe National veut limiter les retraits du 2e pilier en capital

Le National a accepté jeudi une motion visant à éviter que les retraités ne dilapident leur retraite en comptant sur les prestations complémentaires AVS/AI.

ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION, AFP

Il pourrait être moins facile de retirer son 2e pilier sous forme de capital plutôt que de rente. Le National a accepté jeudi par 115 voix contre 70 une motion visant à éviter que les retraités ne dilapident leur retraite en comptant sur les prestations complémentaires AVS/AI.

Il arrive parfois que des rentiers flambent leur deuxième pilier en faisant des placements inconsidérés à l'étranger puis rentrent en Suisse et touchent des prestations complémentaires AVS/AI, a critiqué la motionnaire Ruth Humbel (PDC/AG). «La prévoyance professionnelle ne doit pas servir à se payer de belles vacances mais à vivre dignement son troisième âge», a-t-elle estimé.

La motion, sur laquelle la Chambre des cantons doit encore se prononcer, demande au gouvernement de réduire les possibilités d'octroi d'une prestation en capital à la place d'une rente.

Le Conseil fédéral entend analyser la situation avant de prendre une décision sur la problématique des retraits en capital du deuxième pilier, a répondu sans succès le ministre des assurances sociales Alain Berset. Il entend publier un rapport sur la question en fin d'année lorsqu'il ouvrira la consultation sur la réforme de la prévoyance vieillesse 2020.

(ats)

Votre opinion