Historique - Le «nipplegate» fera l’objet d’un documentaire
Publié

HistoriqueLe «nipplegate» fera l’objet d’un documentaire

Après s’être intéressés à la tutelle de Britney Spears, les créateurs de «Framing Britney Spears» vont s’attaquer à la fois où Justin Timberlake a dévoilé la poitrine de Janet Jackson pendant le Super Bowl.

Le film vise à explorer le drame et les retombées qui ont suivi l’incident.

Le film vise à explorer le drame et les retombées qui ont suivi l’incident.

Getty Images

Les réalisateurs du documentaire «Framing Britney Spears» travaillent sur un film consacré à l’incident du «nipplegate» de Janet Jackson lors du spectacle de la mi-temps du Super Bowl en 2004. La superstar de la pop s’est retrouvée la cible des critiques et s’est mis à dos les patrons et les sponsors de la National Football League lorsque Justin Timberlake a dénudé un de ses seins lors d’une performance explosive.

On ne sait toujours pas qui est spécifiquement responsable de ce moment choc – officiellement un problème de costume – et le nouveau docu vise à explorer le drame et les retombées qui ont suivi l’événement. «Le film portera sur les retombées de l’incident et sur les hommes qui ont dupé Janet. Il s’intéressera à tous ceux qui ont été impliqués – danseurs, stylistes, réalisateurs. Tout le monde», a déclaré une source au «New York Post».

Sans Janet Jackson

Il est peu probable que Janet Jackson elle-même participe au projet, mais ce n’est pas important selon cet informateur. «Ils ont fait le documentaire sur Britney sans elle, et il y a eu plus d’intérêt pour le Super Bowl depuis que ce documentaire a été diffusé et que Justin a présenté ses excuses (à Britney Spears et Janet Jackson récemment)», a ajouté la source.

Après avoir été attaqué pour la façon dont il a traité Britney Spears après leur séparation, l’interprète de «Cry Me A River» avait pris la parole sur les réseaux sociaux. «J’ai vu les messages, les tags, les commentaires et les préoccupations et je veux répondre. Je suis profondément désolé pour les moments de ma vie où mes actions ont contribué au problème, où j’ai parlé sans réfléchir ou n’ai pas défendu ce qui était juste. Je comprends que j’ai failli dans ces moments et dans beaucoup d’autres et que j’ai bénéficié d’un système qui tolère la misogynie et le racisme», avait partagé Justin Timberlake.

(Cover Media / Lematin.ch)

Votre opinion