Publié

RéfugiésLe nombre de déplacés dans le monde atteint un record

Le nombre de personnes déplacées dans le monde a atteint un record l'an dernier. La Syrie, la Colombie, le Nigeria, la République démocratique du Congo et le Soudan concentrent le 63% des cas.

Un camp du HCR accueillant des Kurdes de Syrie.

Un camp du HCR accueillant des Kurdes de Syrie.

ARCHIVES, AFP

Plus de 33 millions de personnes sont déplacées dans leur pays, soit 4,5 millions de plus que l'année précédente, ont déploré mercredi à Genève le HCR et le Conseil norvégien pour les réfugiés (CNR).

Cinq pays, la Syrie, la Colombie, le Nigeria, la République démocratique du Congo et le Soudan concentrent le 63% des 33,3 millions de personnes déplacées. Un nombre «choquant» de plus de 40% des nouveaux déplacés l'ont été en Syrie, ont précisé le Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) et le CNR.

«Ce nombre record de personnes forcées de fuir les violences dans leur propre pays est une tendance très inquiétante», a déclaré le secrétaire général du CNR Jan Egeland. «Quelque chose ne va pas dans la manière dont nous répondons aux crises», a-t-il ajouté.

En Syrie, une famille toutes les 60 secondes

«Nous avons tous la responsabilité d'agir pour mettre fin à cette souffrance massive», a affirmé pour sa part le Haut Commissaire aux réfugiés Antonio Guterres. En Syrie, 9500 personnes ont été déplacées en moyenne chaque jour par le conflit l'an dernier. Une famille quitte son foyer à cause des violences toutes les 60 secondes.

Le Haut Commissaire a dénoncé «la mutliplication des conflits et en même temps l'incapacité de la communauté internationale de les résoudre». Il a affirmé qu'il n'y a pas de solution humanitaire à ce drame, mais seulement une solution politique.

«Nous ne faisons pas assez pour prévenir et résoudre les conflits. Cela doit changer, car les agences humanitaires ne seront plus capables de répondre aux besoins», a averti Antonio Guterres.

Près de 50 millions déplacés et réfugiés au total

Le nombre de réfugiés (déplacés dans des pays tiers) a également augmenté, soit 16 millions de réfugiés enregistrés l'an dernier, et au total un record de 49,3 millions de personnes déplacées par les conflits à l'intérieur et à l'extérieur de leur pays, contre 45,2 millions l'an dernier.

L'an dernier, 8,2 millions de personnes supplémentaires ont été déplacées. Outre en Syrie, qui compte 6,5 millions de déplacés internes, la situation s'est aggravée récemment en République centrafricaine (près d'un million) et au Soudan du Sud (un million également).

Après la Syrie, la Colombie est le deuxième pays qui compte le plus grand nombre de déplacés, avec un total de 5,7 millions de personnes, une crise prolongée qui dure depuis 1985. En moyenne, les déplacés vivent dans des conditions précaires pendant 17 ans, selon le rapport portant sur 58 pays.

(ats)

Ton opinion