Publié

HabitationLe nombre de logements construits est en baisse

Le nombre de logements construits au deuxième trimestre en Suisse a diminué 8% par rapport à la même période de l'an passé à 10'650 unités.

Le nombre de logements construits d'avril à juin en Suisse a diminué de 8% par rapport à la même période de l'an passé, à 10'650 unités. Une tendance identique (-10,3%) a été observée en ce qui concerne l'effectif des autorisations accordées, à 15'010.

A fin juin toutefois, le nombre de logements en cours de construction s'affichait en hausse de près de 6% sur un an à 74'040, a indiqué vendredi l'Office fédéral de la statistique (OFS). A l'exception des communes de 5001 à 10'000 habitants, où le nombre d'objets a reculé, toutes les autres catégories de communes ont enregistré une hausse comprise entre 3,2% et 18,1%.

Selon la taille des communes, l'OFS constate que le nombre de nouveaux logements construits s'est réduit dans celles de plus de 2000 habitants, alors qu'il a augmenté dans celles de 2000 âmes ou moins ( 38,3%).

En comparaison annuelle, les autorisations de construction de logements ont diminué de 1724 unités, soit -10,3%. Cette baisse est imputable aux communes de plus de 10'000 habitants (-43,9%), les autres catégories ayant enregistré des hausses comprises entre 9,5 et 35,2%. Les permis de construire avaient déjà subi un recul de 10% au premier trimestre 2012.

Genève progresse

Dans les agglomérations des cinq plus grandes villes de Suisse, le nombre de nouveaux logements construits a diminué de 15,1%, à 3279 unités. Alors que le nombre de nouveaux logis se réduit à Berne, Zurich, Bâle et Lausanne, il a à l'inverse progressé à Genève.

Même cas de figure pour les habitations en construction. Genève compte une augmentation de 21,1% par rapport au 2e trimestre 2011, alors que toutes les autres agglomérations accusent une baisse entre 1,9 et 8,5%.

Concernant les permis de construire, ils ont chuté de 30,8% sur l'ensemble des agglomérations des cinq grandes villes. Cette fois, le plus fort recul a été relevé à Genève (-83,6%), suivi de Berne et de Zurich. En revanche, Lausanne ( 5,8%) et Bâle ( 13,7%) enregistrent une hausse du nombre de logements autorisés.

Diminution des nouveaux logements

Dans l'ensemble de la Suisse, le nombre de nouveaux logements avait déjà diminué au 1er trimestre 2012, de 7% par rapport à la même période de 2011. Cette diminution se confirme au vu des résultats du 2e trimestre (-8%).

Ces statistiques se basent sur une enquête exhaustive d'une part auprès de 331 communes de plus de 5000 habitants, ainsi qu'auprès des agglomérations des villes de Bâle, Berne, Zurich, Genève et Lausanne; d'autre part sur une enquête par échantillonage auprès des autres communes.

(ats)

Votre opinion