30.08.2017 à 21:18

MusiqueLe nouvel album de U2, marqué par le choc Trump

Le groupe irlandais s'apprêtait à présenter mercredi son album «Songs of Experience», retardé par l'élection de Donald Trump.

Le groupe U2, qui s'impose depuis presque 35 ans au firmament du rock, était prêt mercredi à lever le voile sur son nouvel album après avoir décidé de le reprendre partiellement à cause de l'onde de choc provoquée par l'élection de Donald Trump.

Victoire de Trump

Les rockeurs irlandais ont indiqué que «Blackout», l'un des morceaux du nouvel album «Songs of Experience», sortirait mercredi.

Mais «Blackout» n'est qu'un amuse bouche; le titre phare du 14e album sortira le 6 septembre: «You're the Best Thing About Me».

«Songs of Experience» est le volet adulte de l'album de 2014 «Songs of Innocence», qui s'inspirait largement de l'enfance de Bono dans les faubourgs de Dublin.

Le groupe, et surtout son chanteur Bono qui est très engagé sur les droits de l'Homme, a expliqué que la majorité des chansons étaient enregistrées depuis l'année dernière, mais qu'il avait décidé de remettre l'ouvrage sur le métier après la victoire de Donald Trump dans la course à la Maison Blanche.

«Le monde est très différent»

«L'essentiel était écrit depuis le début 2016, et maintenant, et je pense que vous en serez d'accord, le monde est très différent», a expliqué The Edge, le guitariste du groupe, au magazine Rolling Stone cette année.

Pour lui, «c'est comme si un pendule avait tout d'un coup brutalement changé de direction».

Plus récemment, Bono a dit son désespoir devant le projet de Donald Trump de construire un mur anti-immigrés sur la frontière avec le Mexique, soulignant que même Ronald Reagan, l'idole des républicains américains, était favorable à l'immigration, dans une interview à la radio Beats 1 de Apple.

«American Soul»

Bono a expliqué que le nouvel album comprenait un certain nombre de chansons prenant la forme d'une lettre, l'une d'elle étant intitulée «American Soul», l'âme de l'Amérique, et adressée aux Etats-Unis et à son passé de terre d'accueil pour les immigrés venus du monde entier.

«Nous sommes tous partie prenante de l'idée américaine. Nous voulons qu'elle soit couronnée de succès», a-t-il dit.

«C'est une belle idée et c'est pourquoi cela nous a énervé», a reconnu le chanteur, dont l'une des chansons les plus connues, «Pride (In the Name of Love)», est un hommage à Martin Luther King, le grand défenseur de la cause des droits des Noirs assassiné à Memphis en 1968.

Sortie chaotique

Bono avait aussi confié à Rolling Stone que U2 voulait raccourcir l'album et trouvait donc que c'était une bonne idée de retourner en studio pour procéder à des réglages. U2 aura aussi à coeur de rendre l'album public de façon plus traditionnelle que lors de la débâcle de la sortie de «Songs of Innocence».

Apple, pour faire la promotion d'un produit, avait alors téléchargé gratuitement l'album sur un demi-milliard de comptes iTunes mais sans demander la permission aux utilisateurs. Même des fans de U2 qui se seraient procuré le nouvel opus de toute façon avaient été choqués par la méthode fort cavalière de la marque à la pomme.

Les chansons du nouvel album vont sortir en pleine tournée de U2 en Amérique du nord pour célébrer les 30 ans de son album «The Joshua Tree», souvent considéré comme la composition la plus achevée du groupe.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!