France: Le pape François énerve Marine Le Pen
Actualisé

FranceLe pape François énerve Marine Le Pen

La cheffe du Rassemblement national n’a guère goûté que le souverain pontife s’inquiète de sa possible victoire à la présidentielle française. Et elle l’a fait savoir.

par
Michel Pralong
Le pape aurait évoqué ses craintes d’une victoire de la présidente du Rassemblement national en 2022 en recevant des militants associatifs français ce 15 mars.

Le pape aurait évoqué ses craintes d’une victoire de la présidente du Rassemblement national en 2022 en recevant des militants associatifs français ce 15 mars.

AFP

Ce lundi 15 mars, le pape François a reçu pendant quarante minutes en fin de matinée, plusieurs militants environnementaux et associatifs français. Durant cette rencontre, selon «L’Obs», il aurait fait part de sa crainte de voir le parti de Marine Le Pen, et donc elle, remporter la présidentielle française en 2022. «Je ne veux pas être désagréable ou dire à votre pays ce qu’il doit faire. Mais c’est inquiétant», aurait-il déclaré.

Une prise de position que la présidente du Rassemblement national n’a pas avalée. Suite à cet article, elle a rétorqué sur Twitter: «Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu… Je suis convaincue que de nombreux croyants seraient ravis que le Pape s’occupe de ce qui se passe dans les églises plutôt que dans les urnes. Que chacun fasse ce pour quoi il est destiné», a-t-elle écrit, visiblement agacée.

À noter la formulation, sans doute nullement due au hasard: «Que chacun fasse ce pour quoi il est destiné», laissant ainsi entendre que si le pape était destiné à le devenir, elle semble, elle, persuadée d’avoir pour destin la présidence française. L’évêque de Rome a l’air de prier pour que cela ne soit pas le cas.

Votre opinion