03.05.2013 à 16:22

VaticanLe pape François fait l’éloge de la Garde suisse

Le nouveau souverain pontife a salué vendredi lors d'une messe la fidélité et l'amour pour le pape des gardes suisses pontificaux.

Le pape François, entouré de la garde suisse le 23 avril dernier.

Le pape François, entouré de la garde suisse le 23 avril dernier.

Keystone

Le pape François a rendu hommage vendredi à la Garde suisse pontificale. Il a salué son «beau témoignage de fidélité à l’Eglise» et d’«amour pour le pape» lors d’une messe à la chapelle Sainte Marthe, au Vatican, à laquelle participait la Garde et son commandant Daniel Anrig.

Dans son homélie, le pape a appelé l’Eglise et les catholiques à être «courageux». Il leur a demandé de ne pas être «tièdes» dans l’annonce de l’Evangile mais aussi dans leur prière, selon les agences italiennes.

Cet appel et cet hommage interviennent alors que 35 nouvelles recrues de la Garde suisse doivent prêter serment lundi. Le président de la Confédération Ueli Maurer s'y rend à cette occasion. Il séjournera deux jours dans la Cité vaticane et rencontrera le pape François au cours d’une audience privée.

Ueli Maurer participera également au banquet des gardes suisses donné en l’honneur de la délégation du Conseil d’Etat zougois. Il profitera de l’occasion pour mener différentes discussions avec les représentants des gardes suisses comme des autorités zougoises, a indiqué vendredi le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS).

Le jour de la cérémonie d’assermentation, le 6 mai, a été choisi en souvenir des 147 Gardes suisses qui périrent en 1527 pour garantir la vie et la sécurité de Clément VII durant l’assaut des troupes de Charles-Quint contre Rome. Les nouveaux gardes jureront de servir fidèlement le pape et de le défendre au péril de leur vie.

La Garde suisse garantit la protection immédiate du pape François, contrôlant les entrées de la Cité du Vatican et surveillant le palais apostolique. A côté des missions de sécurité, les services d’ordre et d’honneur font partie du métier de garde.

(ats/afp)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!