Italie: Le pape rend visite aux enfants d'Amatrice
Publié

ItalieLe pape rend visite aux enfants d'Amatrice

François est allé apporter son réconfort aux rescapés du séisme meurtrier qui a frappé la région en août dernier.

1 / 124
Keystone
Plusieurs centaines d'habitants des communes touchées par les récents séismes du centre de l'Italie, dont ceux d'Amatrice, ont manifesté à Rome mercredi pour dénoncer les lenteurs administratives de l'aide apportée par l'Etat à ces territoires dévastés. (Mercredi 25 janvier 2016)

Plusieurs centaines d'habitants des communes touchées par les récents séismes du centre de l'Italie, dont ceux d'Amatrice, ont manifesté à Rome mercredi pour dénoncer les lenteurs administratives de l'aide apportée par l'Etat à ces territoires dévastés. (Mercredi 25 janvier 2016)

Keystone
Le pape François a effectué une visite surprise à Amatrice. Il s'est rendu auprès des élèves d'une école reconstruites, suscitant une grande émotion, tant parmi les enfants que parmi les enseignants. (4 octobre 2016)

Le pape François a effectué une visite surprise à Amatrice. Il s'est rendu auprès des élèves d'une école reconstruites, suscitant une grande émotion, tant parmi les enfants que parmi les enseignants. (4 octobre 2016)

Twitter - @Rietilife, Keystone

Le pape a fait un passage mardi matin à Amatrice, dans le centre de l'Italie, pour une visite surprise à la population. Cette ville a été dévastée par un tremblement de terre le 24 août.

Le pape avait annoncé son intention de se rendre à Amatrice quelques jours après le séisme qui avait fait près de 300 morts, mais n'avait pas précisé la date.

Je veux faire cette visite «à titre privé, seul, en tant que prêtre, évêque, pape. Mais seul. C'est ainsi que je veux la faire. Et je veux être près des gens», avait-il déclaré aux journalistes dans l'avion qui le ramenait dimanche soir d'un voyage de trois jours en Géorgie et en Azerbaïdjan.

Le pontife argentin est arrivé sur place à 9h10, et s'est rendu en premier lieu dans les pré-fabriqués colorés qui accueillent plus d'une centaine d'élèves de la commune, l'école pourtant rénovée s'étant écroulée la nuit du drame.

Sur Twitter, Greg Burke, le porte-parole du Vatican, a diffusé des photos montrant le pape saluant des adolescents ou serrant les mains d'un homme visiblement ému et présenté comme ayant perdu sa femme et deux enfants dans le séisme.

«Prions la Madone»

«Je ne voulais pas déranger et c'est pourquoi j'ai laissé passer un peu de temps», a déclaré le Saint-Père à travers un petit mégaphone, en sortant de l'école d'Amatrice. «Je suis ici pour vous dire que je suis proche de vous et que je prie pour vous. La proximité dans la prière, voilà ce que j'ai à vous offrir», a-t-il ajouté.

«En avant, il y a toujours un avenir. Il y a tant d'êtres chers qui nous ont quittés, qui sont morts ici, sous les décombres. Prions la Madone pour eux, faisons-le tous ensemble. Et regardons de l'avant. Courage, et que tout le monde s'entraide, on avance mieux ensemble», a encore lancé le pape avant de repartir en voiture.

Repas avec des retraités

Accompagné de Mgr Domenico Pompili, l'évêque de Rieti, le pape s'est ensuite rendu dans la «zone rouge», fermée au public en raison des pans de murs qui menacent encore de s'écrouler. Peu après, il s'est arrêté pendant deux heures dans un centre accueillant des personnes âgées, pour beaucoup évacuées à cause du séisme, saluant un à un la soixantaine de pensionnaires avant de déjeuner avec eux.

Les répliques sont en effet encore nombreuses dans la zone, où le gouvernement estime les dégâts à 4 milliards d'euros. Durant la visite papale, une nouvelle réplique de 3,6 sur l'échelle de Richter a été enregistrée dans cette zone, mais sans faire de dégâts. Le gouvernement italien a promis que les localités frappées par le tremblement de terre seraient reconstruites à l'identique.

En attendant, quelque 1800 sinistrés sont encore hébergés dans les villages de tentes ou des hôtels mis à leur disposition dans les zones alentours, selon le dernier bilan de la protection civile.

(AFP)

Votre opinion