Golf: Le parcours ressemble à un zoo

Publié

GolfLe parcours ressemble à un zoo

A Rio, les golfeurs croiseront de très curieux habitants, dont des boas et des capybaras, installés sur les greens brésiliens

par
Le Matin.ch
A l'image de ce capybara, d'étranges créatures ont élu domicile sur le parcours

A l'image de ce capybara, d'étranges créatures ont élu domicile sur le parcours

AFP

Sur le parcours de golf des JO 2016, on retrouve un peu de tout: des caïmans, des capybaras (énormes rongeurs), des singes, des bradypes (paresseux à trois doigts prolongés de longues griffes), des chevêches, des terriers (chouettes aux longues pattes), des boas constrictors...

Si les panneaux prévenant du danger disséminés sur le parcours des JO peuvent inquiéter, Mark Johnson (responsable des greens) assure ne pas trop craindre les caïmans vivant dans les lacs près des trous 2, 3, 5 et 9.

Des dresseurs sur le parcours

«Ils ne mesurent que cinq pieds (1,50 m) au maximum. Bons sang, j'en ai dans mon jardin qui mesurent 10 à 12 pieds (3 à 3,50 m)!», précise-t-il. Selon lui, en outre, les caïmans de Barra da Tijuca ne sortent que la nuit et sont plutôt timides.

Toujours est-il que des dresseurs seront placés tout au long du parcours et tout caïman repéré trop près du public ou des joueurs sera capturé et évacué vers le parc naturel voisin. Le parcours olympique de l'architecte Gil Hanse a été construit exprès pour les Jeux dans la zone marécageuse de Marapendi. Depuis que le golf de Barra da Tijuca existe, le nombre d'espèces animales vivant dans la zone est passé de 118 à 263. Des singes ont élu domicile dans les arbres autour du green du 12.

Attention aux capybaras

Les capybaras sont finalement les animaux susceptibles de créer le plus de dégâts sur le parcours de golf. «Ils mangent l'herbe durant la nuit. Il y en a entre 30 et 40 à l'intérieur du périmètre du parcours. Mais eux, ils vivent ici, nous, on joue au golf. Alors, il faut qu'on coexiste», ajoute Mark Johnson.

À Rio, l'épreuve de golf se disputera du 11 au 14 août pour les hommes, puis du 17 au 20 août pour les femmes. Une première depuis 1904.

Ton opinion