Publié

Essai Nissan JukeLe parfait «crossover» pour jeunes urbains

Avec le Juke, Nissan réussit là où d’autres s’échinent à imiter la Mini. Sans copier, en croisant les genres, le petit SUV décalé du constructeur japonais trouve son public. Nous l'avons testé en finition «Shiro».

par
Marc-Henri Jobin

Lancé en 2010, le Juke connaît depuis un joli succès. Nissan en a déjà écoulé 461'000 dans le monde, dont 4600 rien qu'en Suisse. Il plaît aux femmes, et aux hommes aussi, surtout de type jeune bourgeois-bohème et citadin.

Difficile de dire du Juke qu’il est beau. Les avis sont là-dessus très partagés: on adore ou on déteste. Mais chacun, dans le fond, s'accorde à lui attribuer ce quelque chose qui fait la différence: un charme décalé à nul autre pareil. Bref une personnalité.

Votre opinion