Actualisé 23.02.2012 à 16:53

Crise de l'euroLe Parlement grec avalise l’accord sur l’échange de dette

Les députés grecs ont adopté jeudi l’accord sur l’échange de dette prévu dans le cadre du second plan de sauvetage de la Grèce. Ce dernier doit éviter que le pays ne sombre dans la faillite.

Le ministre des Finances grec Evangelos Venizelos pendant un débat au Parlement.

Le ministre des Finances grec Evangelos Venizelos pendant un débat au Parlement.

AFP

Le texte a été adopté sans vote, mécaniquement, a expliqué le président en exercice du Parlement, Anastasios Kourakis, au motif que le gouvernement dispose de la majorité et qu’aucune requête spécifique en faveur d’une mise aux voix n’a été déposée.

Par cet échange de titres, négocié lors du bouclage du plan d’aide cette semaine à Bruxelles, les créanciers privés d’Athènes effacent une partie de la dette due par la Grèce.

Cette participation du secteur privé, à côté d’une nouvelle aide de 130 milliards d’euros, joue un rôle central dans la résorption de la dette souveraine grecque, censée être ramenée de 160 à 120,5% du PIB d’ici 2020.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!