06.06.2018 à 13:42

CorruptionLe «parrain» du football croate condamné

L'ex-dirigeant du Dinamo Zagreb, Zdravko Mamic, a été condamné à de la prison ferme pour avoir détourné pas loin de 16 millions d'euros.

Zdravko Mamic.

Zdravko Mamic.

Archive/photo d'illustration, AFP

Zdravko Mamic a été condamné mercredi à six ans et demi de prison au terme d'un procès pour corruption et pour des malversations lors de transferts de joueurs, notamment Luka Modric.

Agé de 58 ans, Zdravko Mamic n'était pas présent devant le tribunal d'Osijek (est) pour entendre le verdict. Il avait expliqué mardi être parti en Bosnie, dont il possède également le passeport, afin d'y «trouver la paix».

«Je peux revenir quand je veux», a-t-il assuré à la presse croate depuis la ville de Medjugorje, où la Vierge Marie est censée apparaître de temps en temps.

Selon la loi croate, même susceptible d'appel, toute peine de plus de cinq ans de prison s'accompagne d'une incarcération dès qu'elle a été prononcée.

Personnage redouté

La justice croate soupçonne cet ancien dirigeant du Dinamo Zagreb, considéré depuis des années comme le véritable patron du football croate, d'avoir détourné avec ses complices présumés 15,6 millions d'euros, notamment lors de transferts frauduleux.

Tout en flouant le fisc d'environ 1,5 million d'euros.

Le procès Mamic a valu des soucis à Luka Modric. La justice croate a inculpé en mars la star du Real Madrid, le soupçonnant d'avoir livré devant la cour d'Osijek un faux témoignage pour tenter de disculper Zdravko Mamic.

Zdravko Mamic est un personnage redouté et haï dans le football croate. De nombreux supporteurs l'accusent d'avoir mis en coupe réglée la Fédération, dont le président, l'ex-attaquant international Davor Suker, ne serait que sa marionnette. C'est pour exiger son départ qu'ils avaient provoqué des incidents lors de l'Euro-2016 en France.

Un autre ancien cadre du Dinamo, désormais dirigeant à la fédération, Damir Vrbanovic, a été condamné à trois ans de prison. Le frère de Zdravko Mamic, l'entraîneur Zoran Mamic a reçu une peine de quatre ans et onze mois. Une peine de quatre ans et deux mois a été prononcée contre un inspecteur des impôts. Aucun n'était présent à Osijek.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!