04.09.2020 à 10:48

JamaïqueLe parti au pouvoir s’offre une large victoire

Malgré un faible taux de participation dû au coronavirus, le Parti travailliste, déjà au pouvoir, a remporté plus des trois quarts des sièges au Parlement, lors des élections générales en Jamaïque.

La décision du premier ministre de convoquer des élections anticipées, alors que le pays connaît un pic de cas de virus ces dernières semaines, avait été fortement critiquée par l’opposition.

La décision du premier ministre de convoquer des élections anticipées, alors que le pays connaît un pic de cas de virus ces dernières semaines, avait été fortement critiquée par l’opposition.

Keystone

Le Parti travailliste au pouvoir en Jamaïque a largement remporté jeudi les élections générales, qui lui accordent plus des trois quarts des sièges au Parlement. Cela malgré une participation très faible due au coronavirus.

Le virus semblait toutefois la dernière préoccupation de ses partisans. Vêtus de vert, la couleur du parti, ils ont célébré sa victoire dans les rues sans masque et sans souci des distances.

Le premier ministre Andrew Holness a lui utilisé la vidéo pour faire son discours de victoire, dans une salle où seuls quelques membres de son équipe et journalistes étaient présents.

Défaite écrasante pour l’opposition

Le Parti travailliste aura donc 49 des 63 sièges au Parlement. Une défaite écrasante pour le Parti national du peuple, qui avait fait campagne sur la lutte contre la corruption et la criminalité mais aussi sur la mauvaise gestion, selon eux, de la crise provoquée par le Covid-19.

La décision du premier ministre de convoquer des élections anticipées, alors que le pays connaît un pic de cas de virus ces dernières semaines, avait été fortement critiquée par l’opposition. Cette dernière rappelait qu’il est, à la Jamaïque, «très difficile de contenir l’enthousiasme entourant les campagnes électorales».

«Le nombre de cas était déjà en augmentation avant, mais à partir du moment où il a annoncé les élections, ça a augmenté par centaines chaque jour», a déclaré un électeur qui s’apprêtait à voter pour l’opposition.

Et même si de nombreuses mesures de sécurité (prise de température, gel, masques, distances) avaient été prévues aux bureaux de vote, de nombreux électeurs ont manifestement décidé que le risque était trop grand: seuls 37% sont allés voter, le taux de participation le plus bas jamais enregistré. Aux précédentes élections générales, la participation avait atteint 48%.

La Jamaïque a enregistré près de 3000 cas de coronavirus, et un total de 29 morts.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!