Politique - Le Parti socialiste demande l'adhésion à l’UE
Publié

PolitiqueLe Parti socialiste demande l'adhésion à l’UE

La gauche entend lever un tabou la semaine prochaine à Berne: elle veut forcer le Conseil fédéral à entamer les négociations d’adhésion à l’Union européenne (UE). Pendant ce temps, les premières entreprises suisses subissent les conséquences de l'échec de l'accord-cadre.

par
Newsdesk
Archives/Photo d’illustration.

Archives/Photo d’illustration.

AFP

À Berne, le groupe parlementaire socialiste discutera mardi d'une motion du conseiller national Fabian Molina (PS/ZH), qui veut forcer le Conseil fédéral à entamer des négociations sur l'adhésion à l'Union européenne (UE). Cette motion a le soutien de la direction du parti, comme l’a confirmé le chef du groupe parlementaire Roger Nordmann (PS/VD) à la SonntagsZeitung. «Il faut maintenant lever le tabou sur l'adhésion», a-t-il expliqué. «L'adhésion est la meilleure option en termes de démocratie et de souveraineté.»

Il ne sera toutefois pas si facile de faire passer la motion de Fabian Molina au Parlement. Mais les chances existent: les Verts et les Verts libéraux ont également envisagé l'adhésion comme une option après l’échec de l'accord-cadre, de même que certains politiciens du centre. Cela pourrait suffire pour une majorité.

Marchandises bloquées

Pendant ce temps, les premières entreprises suisses ressentent déjà les effets de l’échec de l’accord-cadre. Bruxelles a annoncé que le matériel médical certifié en Suisse, tel que les respirateurs et les seringues, ne sera plus reconnu en Europe avec effet immédiat. C'est pourquoi les entreprises européennes ont refusé cette semaine des marchandises d'exportation suisses par crainte d’enfreindre les règles de l'UE. Les douaniers slovènes bloquent également des exportations suisses depuis quelques jours.

Selon Swiss Medtech, l’association de la technologie médicale en Suisse, 65 entreprises pourraient être affectées de manière irréversible par les barrières inattendues à l'exportation - car beaucoup vendent encore aujourd'hui des produits avec des certificats suisses.

Votre opinion