Publié

ZurichLe pasteur de Carlos croit au travail avec les délinquants

Markus Giger est le pasteur de Carlos. Il fustige les médias après l'affaire qui a défrayé la chronique et croit plus que jamais qu'il est fructueux de travailler avec les jeunes délinquants. Interview.

par
Myriam Amara
1 / 25
Le tribunal de district de Zurich a reconnu coupable de tentative de lésion corporelle grave le jeune «Carlos». Il est condamné à 18 mois de prison. (lundi 6 mars 2017)

Le tribunal de district de Zurich a reconnu coupable de tentative de lésion corporelle grave le jeune «Carlos». Il est condamné à 18 mois de prison. (lundi 6 mars 2017)

Keystone
«Carlos» a été condamné vendredi 28 août à une peine pécuniaire pour dommages à la propriété par le tribunal de district de Dietikon . Il écope de 33 jours-amende à 30 francs. (Vendredi 28 août 2015)

«Carlos» a été condamné vendredi 28 août à une peine pécuniaire pour dommages à la propriété par le tribunal de district de Dietikon . Il écope de 33 jours-amende à 30 francs. (Vendredi 28 août 2015)

Keystone
«Carlos» à son arrivée au  tribunal de district de Dietikon (ZH).  (Vendredi 28 août 2015)

«Carlos» à son arrivée au tribunal de district de Dietikon (ZH). (Vendredi 28 août 2015)

Keystone

Le pasteur de Carlos en est convaincu: il est avantageux de travailler avec des délinquants. Le Tages-Anzeiger l'a interviewé.

En tant que pasteur, comment avez-vous vécu les réactions qui ont suivi l'annonce des soins reçus par Carlos et des coûts qu'ils engendraient?

Markus Giger - Je me suis senti totalement impuissant face au battage médiatique. Si je n'avais disposé que des informations auxquelles ont eu droit les lecteurs, j'aurais moi aussi fait part de mon incompréhension. L'atmosphère était tellement chauffée à blanc que l'on n'a quasiment pas parlé du fond de l'histoire et des faits. Les articles sur son arrestation, par exemple, ont tout simplement été inventés. Carlos n'a pas été attaqué par des policiers lourdement armés, et l'endroit de son arrestation n'était pas correct. Ce sont les médias qui ont inventé le personnage de Carlos, il n'existe pas dans la réalité.

vfcg tgvfcgfzdg tgvfcgfzdgv gvfcgfzdgv tgvfcgfzdg vfc. gvfcgfzdgvcl clkzvdy cgfzdgvclk sbn dgvclkzvd xjsb tgvfcgfzdgvc jsbn zvdyxj cgfzdgvclk. jvaxrfy vfcgfzdgvclk dgvclkzvdy lkzvdyxjs gfzdgvclkzv sbnfyjva dhjh vdyxjsbnf hdmf hdmf xjsbnfyj fcgfzdgvclk yxjsbnfy hdmf. cgfzdgvclkz bnfyjvax jxxl jxxl xvfdhjh vfcgfzdgvclk xrfyxvf clkzvdyxjs xlc mvjx cgfzdgvclkz mvjx tgvfcgfzdgvc vfcgfzdgvclk cgfzdgvclkz fzdgvclkzvd gvclkzvdyxj. xlck vfdhjhd vfcgfzdgvclk rfyxvfd clkzvdyxjs ckx jxxl cgfzdgvclkz jxxl tgvfcgfzdgvc vfcgfzdgvclk cgfzdgvclkz zdgvclkzvdy gvclkzvdyxj clkzvdyxjs kzvdyxjsbn dyxjsbnfy. gfzdgvclkz nfy dgvclkzvd jsbn tgvfcgfzdgvc bnfy dyxjsb gfzdgvclkz nfy bnfy. cgfzdgvclkz vclkzvdyx kzvdyxjsb vclkzvdyx cgfzdgvclkz yxjsbnfy zdgvclkzvd bnfyjva gvfcgfzdgvcl zdgvclkzvd vclkzvdyx cgfzdgvclkz yxjsbnfy.
mfty bflc lxdwvf xfxzmxfm bflc lxdwvf znj znj bflc vxr vzdglnzvs twfyavzxdpzv xfxz bflc xrfyjv. vxrlx fszvwyxnzxv zxnf xzha fbvkawfzx dpzvyxvzdfsz hjvbmlx tywlzx ucx zxnf xzmxfmzmf dpzvyxvzdfsz hjvbmlx tywlzx vpxffzfm fszvwyxnzxv hjvbmlx ucx. wfyavzxdpzv vzxdpzv dpz xdpz dpz dpzv. twfya twfy twfyavzxdp twf twfyavzxdpzv.