Publié

Conflits armésLe «patriarche» Burkhalter veut humaniser l'enfer

Le conseiller fédéral Didier Burkhalter a défendu le droit humanitaire et a lancé des fleurs à la Suisse. Il a reconnu cependant que la population civile souffre de plus en plus face aux nouvelles guerres.

par
Arthur Grosjean

«Face à tous ces jeunes cerveaux, je me sens un peu comme un patriarche». C'est un Didier Burkhalter décontracté qui s'est exprimé ce matin à Berne devant une centaine de participants lors de la Journée du droit international public.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!