12.02.2013 à 17:41

FootballLe patron de l'AMA appelle le football à "faire plus" contre le dopage

Le président de l'Agence mondiale antidopage, John Fahey, a appelé mardi le football à "faire plus contre le dopage" en intensifiant la recherche de l'EPO et en adoptant le passeport biologique.

"Je dis simplement ceci: le football ne fait pas assez de contrôles de l'EPO. Il peut faire plus et je l'encourage à faire plus", a dit l'Australien lors d'une conférence de presse à Londres. "Il faut faire preuve d'intelligence. Les contrôles sont dissuasifs et peuvent être efficaces pour attraper les gens, mais je dirais que le passeport biologique est un outil très efficace. Pourquoi le football ne l'utilise-t-il pas? Pourquoi les quatre déclinaisons du football (football, rugby à XV, rugby à XIII et Australian Rules) ne l'utilisent-ils pas dans mon pays? Ils le peuvent et à mon avis cela les rendrait plus efficaces (contre le dopage)", a dit Fahey. Fahey a aussi cité le tennis parmi les sports pouvant accentuer leurs efforts. "J'ai vu récemment des exemples, dans le tennis, de joueurs expérimentés qui disaient que les tests n'étaient pas très réguliers. Je dirais que le tennis peut faire plus, comme le football peut faire plus. Quel que soit le sport, où que ce soit dans le monde, on peut faire plus", a-t-il dit. "Je reconnais que tout cela coûte de l'argent et je me doute que certains sports ont plus la capacité à le faire que d'autres. Je ne peux qu'encourager les sports à examiner les raisons pour lesquelles cela doit être une priorité pour assurer l'intégrité de leur jeu", a dit le patron de l'AMA. jdg/fbx/sa

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!