Le patron de l’UFC frappe sa femme à Nouvel-An

Publié

ViolenceLe patron de l’UFC frappe sa femme à Nouvel-An

Dana White a cogné sur Anne, son épouse, lors d’une soirée arrosée, dans une boîte de nuit au Mexique. Il a présenté ses excuses.

par
Laurent Siebenmann
Dana White, patron de l’UFC, s’est battu avec son épouse en pleine boîte de nuit, lors de la soirée de Nouvel-An.

Dana White, patron de l’UFC, s’est battu avec son épouse en pleine boîte de nuit, lors de la soirée de Nouvel-An.

AFP

Dana White, le patron de l’UFC (la plus importante ligue mondiale de MMA), a frappé sa femme le soir de Nouvel-An. C’est dans une boîte de nuit, au Mexique, qu’après avoir reçu une gifle, le musculeux gaillard a frappé Anne, devant l’assistance médusée. Des amis sont intervenus, afin de séparer le couple en train de se battre.

Les White, mariés depuis vingt-six ans et parents de trois enfants, assurent s’être pardonnés et avoir parlé de tout cela en famille. «Nous nous sommes excusés mutuellement, indiquent-ils. Nous espérons simplement que les gens respecteront notre vie privée, pour le bien de nos enfants.»

Jamais arrivé auparavant

Selon Anne, cette bagarre est le fruit d’une soirée bien trop arrosée: «Dana et moi sommes mariés depuis presque trente ans. Dire que cela ne lui ressemble pas est un euphémisme. Rien de tel n’est jamais arrivé auparavant. Malheureusement, nous avions tous les deux trop bu le soir du Nouvel-An et les choses ont échappé à tout contrôle, des deux côtés», assure-t-elle.

De son côté, Dana White a fait son mea culpa: «Je suis l’un de ceux qui disent qu’il n’y a jamais, jamais une excuse pour qu’un homme lève sa main sur une femme. Et maintenant, je suis ici pour en parler. Les gens vont avoir leur avis sur la question et ils auront raison, surtout dans mon cas. On ne lève pas la main sur une femme. Jamais.»

Ton opinion