Certification: Le patron de SGS a moins gagné en 2016

Publié

CertificationLe patron de SGS a moins gagné en 2016

Le directeur général du numéro un mondial de la certification et de l'inspection a obtenu 1,8 million de francs, deux millions de moins qu'en 2015.

Archives/photo d'illustration, Keystone

Le patron de groupe genevois SGS Frank Ng a dû se contenter de rémunérations en recul en 2016. Il a obtenu 1,8 million de francs, deux millions de moins qu'en 2015 en raison de l'absence de gratifications à long terme.

M. Ng est à la tête de SGS depuis mars 2015. Des actions pour plus de 2,1 millions de francs sur le programme de gratifications sur trois ans expliquent la différence de rémunération, selon le rapport annuel publié récemment par le groupe. En 2016, un tel dispositif n'a pas été mené. En revanche, le salaire de M. Ng, la contribution au fonds de pension et les incitations à court terme ont avancé.

Les revenus de l'ensemble de la direction ont reculé d'environ 32 millions de francs à 15 millions pour les mêmes raisons que la réduction de la rémunération du chef du groupe. Ceux de la direction restreinte ont eux atteint 3 millions, en baisse de 5 millions.

Fin janvier, SGS avait annoncé un bénéfice net de 586 millions de francs en 2016, en légère hausse de 0,3% par rapport à 2015. SGS emploie plus de 92'000 personnes dans 200 bureaux et laboratoires dans le monde.

Côté conseil d'administration, les dix membres ont obtenu quasiment le même montant qu'un an auparavant, à environ 2,1 millions de francs.

(ats)

Ton opinion