12.02.2013 à 13:57

HorlogerieLe patron de Tag Heuer part chez Bulgari

Jean-Christophe Babin quitte l'entreprise neuchâteloise pour mettre le cap sur l’Italie. Il y dirigera le numéro trois mondial de la joaillerie Bulgari, qui fait lui aussi partie du groupe LVMH.

Jean-Christophe Babin quittera Tag Heuer au mois de juin.

Jean-Christophe Babin quittera Tag Heuer au mois de juin.

Aux commandes de l’entreprise horlogère chaux-de-fonnière TAG Heuer depuis douze ans, Jean-Christophe Babin fait ses valises et met le cap sur l’Italie. Il y dirigera le numéro trois mondial de la joaillerie Bulgari, qui fait lui aussi partie du groupe LVMH.

«Je quitterai TAG Heuer d’ici au mois de juin», a indiqué Jean-Christophe Babin, revenant sur une information publiée mardi sur le site internet du «Temps». Son successeur à la tête de la société neuchâteloise devrait être connu sous peu.

Le futur ex-patron de TAG Heuer partagera son temps entre Rome, siège historique de Bulgari, et Neuchâtel, où le concurrent de Cartier et Tiffany dispose d’un site.

Jean-Christophe Babin remplacera Michael Burke, qui a quitté l’entreprise italienne à la fin de l’année dernière pour reprendre la présidence de Louis Vuitton (LVMH également). «Francesco Trapani continuera à assurer l’intérim jusqu’à mon arrivée», a précisé M. Babin.

Bulgari en 2011

Pour mémoire, le numéro un mondial du luxe, dirigé par l’homme d’affaires Bernard Arnault, s’est offert le joailler-horloger Bulgari en 2011. Selon son site internet, la marque italienne compte 3800 employés garantissant l’approvisionnement et le bon fonctionnement de 295 boutiques internationales, dont 174 en propre.

Egalement dans le giron du géant français, la marque TAG Heuer possédait à la fin de l’année dernière près de 160 boutiques, dont une soixantaine en propre. Dans un entretien accordé au «Temps» en novembre, Jean-Christophe Babin avait confié que son entreprise était «tout proche du milliard de ventes» en 2012. Et que ce chiffre serait «allégrement» franchi en 2013.

LVMH ne publie pas dans les détails les résultats de ses différentes marques. Dans son ensemble, le groupe a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires en hausse de 19%, à 28,1 milliards d’euros (34,6 milliards de francs). Quant au résultat net, il a crû de 12%, à 3,42 milliards.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!