06.08.2020 à 13:43

CoronavirusLe Pays basque fait face à la «deuxième vague»

Avec un nombre de cas d’infections au Covid-19 jamais atteint depuis avril dernier, l’Exécutif basque est obligé de se rendre à l’évidence. Un nouveau pic épidémique est à craindre.

par
NXP/Ma.Mo
Photo d’illustration.

Photo d’illustration.

AFP

Trois cent trente-huit nouveaux cas ces dernières vingt-quatre heures. Autant dire un nombre de nouvelles infections détectées au Pays Basque, inédit depuis le 28 avril. Cette propagation fait dire à la conseillère en santé du gouvernement basque, Nekane Murga: «Cette augmentation des contaminations met en évidence qu’il s’agit de la deuxième vague épidémique et qu’une nouvelle normalité est impossible», a-t-elle confié aux médias espagnols ce jeudi.

S’il n’y a aucune raison de croire que le virus sera plus faible et moins mortel, il est à noter néanmoins qu’il s’est ré-immiscé «avec moins de vigueur» que la première vague survenue il y a près de cinq mois maintenant, et que «les hôpitaux ne sont pas saturés», a précisé la spécialiste, cardiologue de métier.

Lors de cette conférence de presse, il a également été précisé que si l’âge moyen des personnes infectées a augmenté, certains malades âgés de 40 à 70 ans nécessiteront une hospitalisation.

Bilbao, Barakaldo et Vitoria sont les villes basques les plus touchées.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!